Un des fugitifs britanniques les plus recherchés arrêté en Espagne

Un des fugitifs britanniques les plus recherchés arrêté en Espagne
Jamie Acourt, un des Britanniques les plus recherchés, à Barcelone après son arrestation le 4 mai 2018

AFP, publié le samedi 05 mai 2018 à 09h49

Un des fugitifs les plus recherchés du Royaume-Uni a été arrêté vendredi à Barcelone, en Espagne, a annoncé l'agence britannique de lutte contre la criminalité (NCA) dans un communiqué. 

Jamie Acourt, 41 ans, originaire du sud de Londres, est soupçonné d'être impliqué dans un un vaste trafic de drogue, a indiqué la NCA. Scotland Yard a précisé que l'arrestation était liée à une enquête de 2016.

Jamie Acourt est un ancien suspect dans l'enquête sur le meurtre de Stephen Lawrence - jeune Noir victime d'un crime raciste en 1993, un drame qui avait profondément marqué le pays et entraîné un examen de conscience sur ses problèmes de racisme et de discrimination. L'adolescent avait été poignardé à mort à un arrêt de bus du sud de Londres. 

Le 23 avril dernier, le prince Harry et sa fiancée, Meghan Markle, avaient participé à une messe du souvenir, organisée 25 ans après la mort du jeune homme et la Première ministre britannique avait annoncé à cette occasion la création d'une journée d'hommage annuel.

Jamie Acourt n'a jamais été jugé dans l'affaire Lawrence et a toujours clamé son innocence. 

Il a été arrêté en vertu d'un mandat d'arrêt européen alors qu'il quittait une salle de sports de Barcelone. Il doit comparaître devant le tribunal de Madrid en début de semaine prochaine pour une audience d'extradition. 

"Acourt pensait pouvoir échapper à une arrestation mais à la suite d'une opération menée par les services de renseignement, sa fuite a pris fin", a déclaré Ian Cruxton, chef des opérations internationales de la NCA. 

La NCA a précisé que Jamie Acourt est le 81e fugitif à être localisé sur 96 noms publiés dans le cadre de l'opération Captura, qui cible les Britanniques les plus recherchés en Espagne. 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.