Toulouse : victime d'un vol, une femme retrouve elle-même le malfrat et le piège

Toulouse : victime d'un vol, une femme retrouve elle-même le malfrat et le piège©Panoramic (photo d'illustration)

, publié le mardi 06 avril 2021 à 20h00

Selon les informations de La Dépêche, une femme s'est fait justice elle-même. Elle a retrouvé l'homme qui lui avait volé sa tablette et a réussi à le piéger pour récupérer son bien.

On n'est parfois jamais mieux aidé que par soi-même. C'est ce que s'est probablement dit une femme à Blagnac, près de Toulouse (Haute-Garonne) dont les mésaventures sont relatées par le quotidien régional La Dépêche. Après plusieurs recherches, elle a retrouvé la trace de son voleur avant même que les autorités ne lui mettent la main dessus.


Tout démarre au mois de mars. La femme cherche à vendre sa tablette. Elle décide donc de poster une annonce sur internet et trouve rapidement un acheteur avec qui elle décide de se rencontrer le 20 mars sur le parking d'un fast-food. Sauf que le rendez-vous ne se passe pas comme prévu : un homme lui arrache sa tablette avant de s'enfuir.

Elle se fait justice elle-même

Face à cette arnaque, la victime va alors déposer plainte auprès de la gendarmerie. Il revient aux militaires de la communauté de brigades de l'Union de retrouver le voleur. Mais de son côté, la femme décide de continuer les investigations de son côté. La Dépêche rapporte qu'à force de recherches sur internet, elle identifie un homme qui met en vente une tablette qui ressemble parfaitement à la sienne.

Elle décide d'accepter le prix de vente et ainsi fixer un nouveau rendez-vous. Juste avant de s'y rendre, elle alerte les militaires. Une fois sur place, la femme constate que ses soupçons étaient fondés : un homme de 19 ans se présente bien face à elle avec sa tablette. Les forces de l'ordre ont alors interpellé le suspect. Le lendemain, c'est son complice, âgé lui de 18 ans, qui a été arrêté et comparaîtra devant la justice en mai.

Après enquête, il se pourrait que l'homme présent au rendez-vous n'en soit pas à son coup d'essai. À l'aide d'un portrait-robot, les enquêteurs ont fait le lien avec une autre affaire en 2019 dans laquelle un agresseur avait volé un iPod et des écouteurs à un garçon. Il sera donc entendu pour les deux faits et fera face au juge en mai pour recel et en juin pour le vol datant de 2019, relate La Dépêche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.