Toulouse : un père cache une caméra sous le sapin de Noël pour prouver que la nounou était violente

Toulouse : un père cache une caméra sous le sapin de Noël pour prouver que la nounou était violente
Des décorations de Noël à Paris, le 24 décembre 2003 (image d'illustration)

, publié le lundi 12 décembre 2016 à 13h00

Ils ont voulu en avoir le cœur net. Un couple de parents qui soupçonnait la nourrice de maltraiter leur fille de 2 ans a placé une caméra au pied du sapin de Noël, dans leur salon, à Toulouse.

C'est grâce aux images filmées qu'ils ont eu confirmation de leurs craintes : la nounou frappait bel et bien leur fille.

La père de famille a caché une mini-caméra sous le sapin. L'enregistrement montre clairement la nourrice secouant violemment la petite fille et lui tirant les cheveux. Les parents soupçonnaient des maltraitances après avoir remarqué des hématomes sur la joue de leur enfant.

- RECRUTÉE SUR UN SITE INTERNET -

L'assistante maternelle a été mise en examen jeudi 8 décembre pour "violences habituelles sur mineur de moins de 15 ans" et a placée en détention, selon les informations de la Dépêche du Midi. Le journal précise que la femme, âgée de 49 ans, ne possédait pas l'agrément nécessaire pour travailler avec des enfants.

La femme ne s'est pas expliquée sur ses agissements. "C'est une femme qui est dépassée par sa vie personnelle et qui a accumulé des difficultés", a expliqué son avocat, Me Raynaud de Lage. Les parents du bébé ont porté plainte le 6 décembre et une information judiciaire a été ouverte pour permettre d'établir l'existence d'autres victimes éventuelles.

Les parents avaient fait appel à elle via un site internet spécialisé dans la garde d'enfants. La femme était employée par une association d'aide à domicile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.