Faits divers

Toulouse : deux personnes interpellées après le meurtre d’un chanteur local bien connu

© Coust Laurent/ABACA - Deux personnes ont été interpellées après le meurtre de Reynier Silegas Ramirez à Toulouse

Deux jours après la découverte du corps sans vie de Reynier Silegas Ramirez à Toulouse, une figure de la musique locale, deux personnes ont été placées en garde à vue jeudi 30 novembre, a rapporté BFMTV.

Deux individus ont été interpellés et placés en garde à vue, jeudi 30 novembre, dans le cadre de l’enquête sur la mort de l’artiste cubain Reynier Silegas Ramirez. Ce chanteur, figure de la scène musicale toulousaine, avait été retrouvé à son domicile deux jours auparavant, a fait savoir BFMTV. Le parquet a précisé que des traces de coups et des marques de strangulation ont été découvertes sur le corps de l’artiste de 43 ans. Selon les informations de La Dépêche, la victime a été frappée avec un objet contondant.

[EMBED url="

"]

Si une enquête a été ouverte pour "homicide volontaire", des analyses complémentaires ont été demandées après que l’autopsie n’a pas permis de déterminer les causes de la mort. La police judiciaire de Toulouse, en charge de l’enquête, a indiqué que les deux hommes interpellés étaient des proches de Reynier Silegas Ramirez, âgés de 27 et 36 ans. Depuis le début de l’affaire, les enquêteurs ont privilégié l'hypothèse d'un acte criminel.

De nombreux hommages

Fondateur de l'ensemble vocal Babel Canto, Reynier Silegas Ramirez, né à Santiago de Cuba, avait recréé l'ensemble vocal l'Orée des voix, avec qui il devait participer à un concert de Noël le 9 décembre prochain en l'église de Martres Tolosane, dans le sud de Toulouse.

Depuis la mort de l’artiste, de nombreux messages ont été publiés pour lui rendre hommage. Sur Facebook, un professeur de chant de la région a loué la "présence, (la) voix et (le) sourire si communicatif" du chanteur, qui faisaient de lui "un artiste mémorable". Auprès de La Dépêche, le président du festival Eclats de Voix du Gers, Patrick de Chirée, a aussi témoigné : "Il était joyeux, enthousiaste, plein de qualités et de musicalités. C'est une perte immense d'un ami cher".

publié le 30 novembre à 16h35, Guillaume Dosda, 6Medias

Liens commerciaux