Toulon : un demandeur d'asile arménien s'immole par le feu près de la préfecture

Toulon : un demandeur d'asile arménien s'immole par le feu près de la préfecture
Des drapeaux de la France, devant un bâtiment public à Paris (illustration)

Orange avec AFP-Services, publié le samedi 20 juillet 2019 à 08h15

L'individu est passé à l'acte près de la préfecture du Var, qui lui avait refusé sa demande d'asile en janvier 2018.

Un homme de nationalité arménienne a tenté de s'immoler par le feu dans la soirée de vendredi 19 juillet, à proximité de la préfecture du Var à Toulon. Son pronostic vital est engagé.

Son geste désespéré intervient après le rejet de sa demande d'asile par les autorités, a-t-on appris auprès de la préfecture du Var. L'individu avait formulé une demande d'asile qui lui avait été refusée en janvier 2018.

En mai 2019, la Cour nationale du droit d'asile avait rejeté son pourvoi. Pour justifier sa décision, la préfecture rappelle que l'Arménie fait partie des pays reconnus par l'OPFRA (Office français de protection des réfugiés et apatrides) comme étant sûrs. En conséquence de cette classification, seule une très faible proportion des demandes d'asile déposées par les Arméniens sont acceptées, ajoute la préfecture.

Après le rejet de sa demande d'asile, le requérant plus droit à aucune prestation, et avait reçu notification de quitter le territoire. Un accompagnement lui avait été proposé avec notamment la possibilité de bénéficier d'une aide financière pour faciliter son retour et sa réinsertion dans son pays d'origine, selon la préfecture. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.