Strasbourg : huit personnes brûlées au troisième degré lors d'une prise de sang

Strasbourg : huit personnes brûlées au troisième degré lors d'une prise de sang
Un volontaire donne du sang à Paris, le 14 juin 2011. (illustration)

, publié le lundi 08 octobre 2018 à 17h24

Certaines victimes ont dû être hospitalisées pour traiter leurs blessures.

Onze personnes ont été brûlées au bras, dont huit au troisième degré, lors de prises de sang effectuées vendredi et samedi dans un laboratoire de Strasbourg, rapporte France 3, lundi 8 octobre. Plusieurs victimes ont porté plainte.

Les brûlures ont été provoquées par le produit désinfectant, auquel aurait été mélangé de la soude.

"C'était une brûlure de type produit chimique, une tâche rouge, noirâtre selon les patients", explique à France 3 la biologiste du laboratoire. "La soude s'est trouvée dans le flacon de désinfectant, indique-t-elle encore. Je n'ai jamais vu ça, ça fait trente ans que je travaille, ça n'était jamais arrivé."

Certaines victimes avaient déposé plainte pendant le week-end, puis d'autres lundi. Une procédure judiciaire a été déclenchée et une unité de recherche judiciaire de la sûreté départementale envoyée sur place pendant le week-end. Leur premier objectif est de déterminer si l'incident est dû à une erreur ou à un acte de malveillance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.