Semi-marathon de Berlin : une attaque au couteau déjouée, six arrestations

Semi-marathon de Berlin : une attaque au couteau déjouée, six arrestations

Le principal suspect serait un proche d'Anis Amri.

leparisien.fr, publié le dimanche 08 avril 2018 à 21h48

Le principal suspect, un proche du tueur du marché de Noël 2016, avait prévu de s'en prendre à des spectateurs de la course.

Alors que des milliers de personnes se trouvent dans les rues de Berlin (Allemagne) pour le semi-marathon, la police a indiqué sur Twitter avoir arrêté ce dimanche six hommes, âgés de 18 à 21 ans. Ils sont soupçonnés d'avoir voulu mener une attaque au couteau.

Selon Die Welt qui révèle l'information, le principal suspect aurait voulu s'en prendre à des spectateurs et des coureurs du semi-marathon. Il est également soupçonné d'avoir été en un proche d'Anis Amri, l'homme qui avait fait 12 morts en projetant un camion dans la foule du marché de Noël de Berlin en décembre 2016. Des mises en garde seraient venues notamment d'un « service secret étranger », selon le site du quotidien allemand. Police et parquet se sont refusés à confirmer qu'il s'agissait d'un projet d'attentat.

Mais le maire de Berlin Michael Müller, lui, a remercié sur sa page Facebook les services sécurité de sa ville «pour avoir grâce à leur vigilance et leur travail de police pu empêcher une attaque qui menaçait contre les spectateurs pacifiques du semi-marathon».

Des logements perquisitionnésSurveillé depuis plusieurs jours par la police allemande, le principal suspect était en possession de deux couteaux au moment de son arrestation. Une source proche de l'enquête a cependant démenti auprès de l'AFP cette hypothèse. Selon des sources policières au Die Welt, il aurait voulu venger la mort de son ami Anis Amri, abattu en Italie après quelques jours de cavale. Plusieurs logements ont été perquisitionnés et divers objets et véhicules saisis.

Ces interpellations ont eu lieu dans un contexte tendu après une attaque la veille à Münster, dans le nord-ouest du pays. Un déséquilibré a tué deux personnes en lançant sa camionnette sur une terrasse du centre-ville. L'hypothèse terroriste, un temps évoquée, a été écartée.

Les autorités sur le qui-viveSi les raisons exactes de ces arrestations à Berlin restent encore floues, elles interviennent alors que les autorités sont sur le qui-vive depuis deux ans en raison de plusieurs attentats islamistes perpétrés ou envisagés dans le pays.

Fin juillet 2017, un demandeur d'asile en passe d'être débouté a tué une personne à coups de couteau dans un supermarché et en a blessé six autres, un acte motivé selon la justice par «l'islamisme radical». Et fin octobre, la police allemande a interpellé un Syrien de 19 ans soupçonné de préparer un «grave attentat » à la bombe.

Les mouvements islamistes potentiellement violents ont connu ces deux dernières années un essor dans le pays. Les services du renseignement intérieur estiment à environ 10.000 le nombre d'islamistes radicaux en Allemagne, dont 1.600 soupçonnés de pouvoir passer à la violence.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.