Seine-Saint-Denis : une directrice de maternelle retrouvée morte dans son école

Seine-Saint-Denis : une directrice de maternelle retrouvée morte dans son école
Une voiture de polcie (illustration)

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 23 septembre 2019 à 15h50

Le corps sans vie de la quinquagénaire a été découvert dans la matinée de lundi 23 septembre, à l'école Méhul de Pantin. 

La directrice de l'école maternelle Méhul de Pantin a été retrouvée morte dans le hall de l'établissement, lundi 23 septembre. Les enquêteurs privilégient la piste du "suicide sur le lieu de travail est l'hypothèse privilégiée", selon une source proche de l'enquête confirmant des informations du Parisien.

D'après les premières observations, "tout convergeait" vers une telle piste, notamment la rédaction de "plusieurs courriers écrits de sa main pour informer de son choix" et la présence d'"une affichette à l'entrée de l'école à l'intention de la gardienne qui était on ne peut plus explicite". Le cadavre de la femme, âgée de 58 ans, a été trouvé dans cette école de Saint-Saint-Denis, en proche banlieue parisienne. Son décès est "intervenu dans le courant du week-end", précise la même cette source.



Le parquet de Bobigny a indiqué avoir ouvert une enquête pour recherche des causes de la mort, confiée au commissariat de Pantin. Une autopsie a été ordonnée et devrait avoir lieu mardi. L'école, qui accueille 300 enfants, était fermée lundi. Les élèves ont été "accueillis en un autre lieu", où s'est rendu le directeur académique des services départementaux de l'Éducation nationale, a indiqué l'Académie de Créteil dans un communiqué.
"Des cellules académiques d'écoute et de soutien sont mises à la disposition de l'ensemble de la communauté scolaire et le resteront autant que de besoin", précise l'Académie de Créteil.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.