Seine-Saint-Denis : des tirs sur la police à Saint-Ouen, l'enquête avance

Seine-Saint-Denis : des tirs sur la police à Saint-Ouen, l'enquête avance
Deux individus ont tiré 7 fois en direction des policiers à Saint-Ouen, le 26 mars 2017. (photo d'illustration)

Orange avec AFP, publié le lundi 27 mars 2017 à 16h10

C'est une découverte cruciale dans l'enquête sur les tirs qui ont visé des policiers à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, dans la nuit de samedi à dimanche. Si les auteurs de l'attaque n'ont pas encore été interpellés, les enquêteurs pourraient bien avoir mis la main sur le véhicule qui a servi à commettre le crime.

Un scooter maculé de sang a en effet été retrouvé, rapporte Le Parisien lundi 27 mars.



Le deux-roues, un puissant T-Max semblable à celui utilisé par le tireur, a été repéré lors d'un contrôle de routine à Épinay, dans la nuit de dimanche à lundi. Son conducteur trentenaire n'avait pas les papiers du véhicule, dont la carrosserie présentait des taches de sang. L'homme a été placé en garde à vue, et les enquêteurs vont chercher à savoir s'il a un lien avec l'attaque qui a eu lieu la veille.

Vers minuit dans la nuit de samedi à dimanche, des policiers avaient été la cible de tirs, rue des Rosiers à Saint-Ouen. Ils avaient été appelés un peu plus tôt pour une rixe dans le quartier des puces. Arrivés sur place, ils n'avaient trouvé personne... Si ce n'est deux hommes masqués , montés sur un scooter. Le passager du deux-roues avait alors tiré à sept reprises en direction des fonctionnaires, dont l'un avait riposté. Aucun blessé n'avait été à déplorer ce soir-là.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.