Seine-Saint-Denis : des tirs sur la police à Saint-Ouen, l'enquête avance

Seine-Saint-Denis : des tirs sur la police à Saint-Ouen, l'enquête avance
Deux individus ont tiré 7 fois en direction des policiers à Saint-Ouen, le 26 mars 2017. (photo d'illustration)

Orange avec AFP, publié le lundi 27 mars 2017 à 16h10

C'est une découverte cruciale dans l'enquête sur les tirs qui ont visé des policiers à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis, dans la nuit de samedi à dimanche. Si les auteurs de l'attaque n'ont pas encore été interpellés, les enquêteurs pourraient bien avoir mis la main sur le véhicule qui a servi à commettre le crime.

Un scooter maculé de sang a en effet été retrouvé, rapporte Le Parisien lundi 27 mars.



Le deux-roues, un puissant T-Max semblable à celui utilisé par le tireur, a été repéré lors d'un contrôle de routine à Épinay, dans la nuit de dimanche à lundi. Son conducteur trentenaire n'avait pas les papiers du véhicule, dont la carrosserie présentait des taches de sang. L'homme a été placé en garde à vue, et les enquêteurs vont chercher à savoir s'il a un lien avec l'attaque qui a eu lieu la veille.

Vers minuit dans la nuit de samedi à dimanche, des policiers avaient été la cible de tirs, rue des Rosiers à Saint-Ouen. Ils avaient été appelés un peu plus tôt pour une rixe dans le quartier des puces. Arrivés sur place, ils n'avaient trouvé personne... Si ce n'est deux hommes masqués , montés sur un scooter. Le passager du deux-roues avait alors tiré à sept reprises en direction des fonctionnaires, dont l'un avait riposté. Aucun blessé n'avait été à déplorer ce soir-là.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
20 commentaires - Seine-Saint-Denis : des tirs sur la police à Saint-Ouen, l'enquête avance
  • Une seule nettoiera cette chienlit ,une seule..;

  • Et encore ! et ça continue de voter UMPS...alors...

  • Nos politiques nous ont construit un bel avenir, j'attends que cette délinquance arrive dans mon village. J'essaie de me procurer des armes, malgré nos lois qui ne nous protègeront pas plus demain qu'aujourd'hui, en personne consciente et avertie.

  • L'enquête avance! Pas encore d'interpellation.

  • C'est l'évolution logique de notre société et ce n'est qu'un début. Cazeneuve, comme à son habitude va supprimer les armes de la police, comme ça les voyous, qui ont le sens de l'honneur très développé, n'oseront pas tirer sur des hommes désarmés.