Seine-et-Marne : percuté par un train, un adolescent s'en sort miraculeusement

Seine-et-Marne : percuté par un train, un adolescent s'en sort miraculeusement©Panoramic (Image d'illustration)

publié le mardi 09 novembre 2021 à 16h35

Ce lundi 8 novembre à Héricy en Seine-et-Marne, un adolescent de 14 ans a été percuté par un train sur un passage à niveau. Le collégien s'en est miraculeusement sorti avec quelques fractures, précise Le Parisien.

 
À quelques centimètres près, c'était le drame assuré.

Dans la commune d'Héricy en Seine-et-Marne, un adolescent de 14 ans a frôlé la mort après avoir été percuté par un train à grande vitesse. Ce lundi 8 novembre, jour de rentrée des vacances de la Toussaint, le collégien se rendait à pied vers son établissement scolaire. Au moment de traverser le passage à niveau, l'adolescent, visiblement absorbé par son téléphone portable et sans doute gêné par l'épais brouillard qui régnait dans la commune ce lundi matin, n'a pas entendu ni vu le train qui arrivait à toute allure, à 110 km/h. Fort heureusement, le conducteur a pu voir l'adolescent, et l'a klaxonné. Alerté par le klaxon, le jeune homme de 14 ans a pu légèrement reculer au dernier moment de l'impact. Un mouvement vers l'arrière qui lui a été salvateur, ajoute le quotidien.

Seulement quelques fractures pour le collégien

Après cette collision, l'adolescent a été pris en charge par les pompiers. Arrivé sur les lieux de l'incident, Yannick Torres, le Maire (SE) d'Héricy, est resté en contact avec la famille de la victime toute la journée de lundi et explique que le collégien ne souffre « que » de fractures au niveau du fémur et des os du visage. « Heureusement, il s'est un peu reculé quand il s'est aperçu de l'arrivée du train et cela l'a projeté », ajoute l'édile dans des propos rapportés par nos confrères du Parisien. Voulant éviter une situation similaire et dont l'issue serait plus dramatique, le maire a décidé de fermer de manière provisoire le passage à niveau en question. « Je n'ai pas envie d'avoir un mort sur la conscience. J'ai surtout envie que cela ne se reproduise plus », a déclaré Yannick Torres. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.