Seine-et-Marne : la « fausse dénonciation » d'un policier

Seine-et-Marne : la « fausse dénonciation » d'un policier©Panoramic

6Medias, publié le mardi 21 août 2018 à 21h50

Comme le relève le site de BMFTV, le chef de la police municipale d'une ville de Seine-et-Marne a complètement modifié sa version des faits après avoir affirmé avoir été tabassé dans son jardin.

C'est ce qui s'appelle un coup de théâtre.

Dimanche 19 août, le chef de la police municipale de Villevaudé (Seine-et-Marne) affirmait avoir été la victime d'une terrible agression. Comme le rappelle un article du site de BFMTV publié mardi 21 août, l'homme avait appelé les secours, déclarant avoir été roué de coups par trois hommes avant qu'il ne perde connaissance. Il avait subi de dures blessures : le nez et un bras fracturé, selon des sources policières proches de l'enquête. Deux jours plus tard, comme l'a communiqué le parquet de Meaux, l'homme fait volte-face : ses douleurs sont survenues dans un contexte festif.

Le chef de la police municipale a été confronté aux vérifications des policiers du commissariat de Chelles, notamment concernant son emploi du temps. D'après la vice-procureure du parquet de Meaux, relayée par le site de BFMTV, les blessures n'ont pas été provoquées dimanche « sur sa terrasse de manière gratuite par trois inconnus », mais dans « un contexte festif, dans sa sphère privée. » Selon les informations du site de BFMTV, la représentante du parquet envisage désormais de donner une suite judiciaire à cette « fausse dénonciation. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.