Saisie de cannabis dans une école du Val-d'Oise: quatre hommes mis en examen

Saisie de cannabis dans une école du Val-d'Oise: quatre hommes mis en examen
saisie de cannabis en mai 2018

AFP, publié le mercredi 13 juin 2018 à 12h52

Près de 90 kilos de cannabis avaient été saisis dans une école du Val-d'Oise et lors de perquisitions: quatre hommes soupçonnés de participer à un trafic de stupéfiants depuis une cité d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Sainte-Denis) ont été mis en examen, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Ils avaient été interpellés dans le cadre d'une enquête de la brigade des stupéfiants de la police judiciaire parisienne, sur commission rogatoire d'un juge de Bobigny, pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs. 

Après leurs mises en examen dans la nuit de mardi à mercredi, un a été placé en détention provisoire et deux autres sous contrôle judiciaire, et le dernier a demandé qu'un juge tranche ultérieurement sur une éventuelle détention provisoire. Il a été incarcéré dans l'attente du débat, a indiqué le parquet de Bobigny.

Un cinquième homme avait été présenté au juge d'instruction à l'issue de sa garde à vue, mais n'a pas été mis en examen. 

Les policiers de la brigade des stupéfiants de Paris étaient depuis mars sur la piste de trafiquants qui écoulaient du cannabis depuis une cité d'Aulnay-sous-Bois, selon une source proche du dossier.

Après avoir eu vent d'un déplacement des trafiquants entre le nord de la France et la région parisienne, la police a mis la main vendredi sur 87 kilos de cannabis. Une moitié a été saisie au sein du groupe scolaire Louise-Michel de Bezons (Val-d'Oise), le reste lors des perquisitions menées après les interpellations, d'après cette source.

Parmi les cinq personnes mises en cause figure le fils de l'ex-directrice de l'école, âgé de 30 ans, qui vit toujours dans le logement de fonction de sa mère, fait partie des mis en cause. Il est soupçonné d'avoir accepté de stocker la drogue moyennant finances. 

Les quatre autres ont été interpellés dans les Hauts-de-Seine et le Val-d'Oise. Au cours des perquisitions, 14.000 euros ont également été saisis.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.