Rodéos urbains à Lyon et irruption en plein match : le collectif des "Dalton" dans le viseur

Rodéos urbains à Lyon et irruption en plein match : le collectif des "Dalton" dans le viseur
Deux personnes se réclamant du collectif des "Dalton" ont pénétré sur la pelouse du Groupama Stadium pendant le match OL/Sparta Prague

publié le vendredi 05 novembre 2021 à 13h15

Le collectif a multiplié les provocations dans les dernières semaines.

Deux membres proclamés des "Dalton", un collectif de rappeurs lyonnais connu pour narguer les autorités avec des actions costumées en jaune et noir, ont été placés en garde à vue après avoir interrompu jeudi soir un match OL-Sparta Prague, a-t-on appris vendredi 5 novembre.

Les deux hommes, dont l'identité n'a pas été précisée, sont entendus dans les locaux de la sûreté départementale pour être "entrés sur le terrain de football alors qu'un match est en cours", a indiqué cette source en précisant que la procédure est "habituelle" pour ce type de débordements. Leur déferrement au parquet devrait intervenir dans l'après-midi, selon la même source. 

Rodéos urbains en direct

Habillés du costume rayé des bandits des albums "Lucky Luke", les deux hommes ont fait irruption sur la pelouse du Groupama Stadium à la 39e minute du match de Ligue Europa.

Provoquant quelques minutes d'interruption, ils ont été rapidement interpellés sous les sifflets des spectateurs.

L'incident, relayé par le compte instagram du collectif fait suite à une série de provocations, avec notamment plusieurs rodéos urbains au centre de Lyon qui ont débouché sur des interpellations et des sanctions judiciaires. Mercredi, un jeune de 19 ans a été condamné à huit mois avec sursis par le tribunal correctionnel de Lyon pour un rodéo urbain organisé le 29 octobre place Bellecour et diffusé en direct sur le compte "daltons_69". Sa peine a été assortie d'un sursis probatoire pendant une durée de deux ans, avec obligation de travailler, obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière et une interdiction de conduire des motos.

Deux des rappeurs du collectif sont sous les verrous: l'un attend en préventive un procès prévu fin novembre pour une action datant du 23 octobre, l'autre a été condamné fin août à neuf mois de prison ferme pour sa participation à des rodéos organisés pour le tournage d'un clip du groupe. Le club lyonnais s'expose pour sa part à des sanctions de l'UEFA à la suite de l'incident de jeudi. En effet, ce n'est pas la première fois que le club est pointé du doigt pour défaut de sécurité dans son stade. Le chef de presse de l'OL, Pierre Bideau, a précisé qu'il ne s'agissait pas de supporters du club.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.