Faits divers

Rhône : une agression sexuelle lors d’un mariage mobilise 175 gendarmes

Dans la nuit du 18 au 19 février, une jeune femme aurait été agressée sexuellement au cours d’un mariage, à Anse, dans le Rhône, par huit individus. 175 gendarmes ont été mobilisés pour interpeller les suspects.

Un mariage qui vire au drame. Ce 18 février dernier, une union a été célébrée dans la commune d’Anse, dans le Rhône. Au cours de la soirée, une jeune femme aurait été agressée sexuellement. Son frère, qui a tenté de la défendre, aurait quant à lui été violemment frappé, rapporte Le Progrès.

Les agresseurs, huit individus faisant partie des invités du mariage, auraient encerclé dans la nuit la victime avant de l’agresser. Suite à cela, 175 gendarmes ont été mobilisés et déployés sur plusieurs sites résidentiels et campements pour retrouver et arrêter les suspects.

Cinq suspects sous contrôle judiciaire

Ce mardi 28 février, huit interpellations ont eu lieu à Vaulx-en-Velin, Saint-Priest et Solaize. Les suspects sont âgés de 20 à 30 ans et sont issus de la communauté des gens du voyage. Une communauté, d’après le quotidien, différente de celle des victimes.

Bien que trois d’entre eux aient été relâchés, les cinq autres sont poursuivis pour agression sexuelle et/ou violences en réunion. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire, après avoir été présenté au parquet de Villefranche-sur-Saône. Ils seront jugés dans les mois à venir.

publié le 3 mars à 17h05, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux