République tchèque : huit morts dans l'incendie d'un foyer pour handicapés mentaux

République tchèque : huit morts dans l'incendie d'un foyer pour handicapés mentaux
Des pompiers sont devant un foyer de personnes handicapées à Vejprty, le 19 janvier 2020 où un incendie s'est déclaré faisant huit morts
A lire aussi

, publié le dimanche 19 janvier 2020 à 15h09

Un incendie a fait dimanche tôt dans la matinée huit morts et trente blessés dans un foyer pour handicapés mentaux situé dans une petite ville de l'ouest de la République tchèque, ont annoncé les secours.

"Au total, 38 personnes ont été victimes de l'incendie dont huit sont malheureusement mortes", a déclaré à l'AFP le porte-parole des services d'urgence Prokop Volenik. 

Toutes les victimes sont des adultes, a-t-il poursuivi.

Trente personnes ont été transportées à l'hôpital dont une dans un état critique et trois avec des blessures graves, a ajouté M. Volenik, précisant qu'il était trop tôt pour se prononcer sur les causes du sinistre.

L'incendie, signalé à 03H49 GMT, est dorénavant éteint.

"L'incendie s'est déclaré dans la section masculine d'un foyer pour handicapés mentaux", a expliqué Jitka Gavdunova, la maire de Vejprty, une petite ville située à la frontière allemande à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Prague.

Citée par le quotidien DNES, elle a raconté que les pensionnaires du foyer avaient tenté d'y mettre le feu dans le passé et qu'il y avait un manque de personnel dans l'établissement.

Lorsque l'incendie a éclaté, des habitants du village ont essayé de venir en aide aux personnes présentes dans le foyer.

Ainsi, "le maire adjoint a couru dans les flammes pour aider les gens (...). Il est maintenant à l'hôpital sous observation", a déclaré Mme Gavdunova.

Selon elle, les pensionnaires du foyer pouvaient se promener librement en ville et l'établissement n'avait des détecteurs d'incendie que dans les toilettes utilisées comme fumoirs.

"Nous ne devons pas être aussi bienveillants avec les personnes dont l'âge mental est de six à douze ans", a-t-elle déclaré. 

La police a écrit sur Twitter qu'une négligence criminelle avait été à l'origine du sinistre.

Deux ambulances allemandes ont participé aux opérations de secours, a précisé le porte-parole des services de secours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.