Reims : un professeur de natation condamné après la mort d'une étudiante

Reims : un professeur de natation condamné après la mort d'une étudiante
Une pisicine à Strasbourg, le 8 septembre 2016.

Orange avec AFP, publié le mercredi 16 mai 2018 à 13h15

Il n'avait pas remarqué que son étudiante n'était pas remontée à la surface à la fin d'un exercice.

Un professeur de natation de 56 ans a été condamné, mardi 15 mai, à 18 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Reims, après la mort d'une étudiante sous sa surveillance, rapporte France Bleu Champagne-Ardenne. En janvier 2016, une élève en deuxième année de sciences et techniques des activités physiques et sportives (STAPS), s'était noyée au cours d'un exercice d'apnée dans une piscine rémoise.


L'enseignant n'avait pas remarqué que la jeune femme n'était pas remontée à la surface et n'avait pas compté ses élèves à la fin du cours.

"Vous aviez peut-être autre chose à faire à ce moment-là", lui a lancé le président du tribunal, en référence aux SMS échangés avec sa maîtresse pendant le cours. De plus, l'exercice ordonné par l'accusé a également été dénoncé : l'apnée avec la méthode l'hyperventilation est interdite et ses dangers sont censés lui être connus.

"Après plus de 20 ans de métier, il y a une routine qui s'installe, des automatismes" s'est justifié le professeur, tout en reconnaissant ses erreurs. Je ne me vois pas enseigner à nouveau la natation. Je ne me remettrais jamais de ce drame et je tiens à m'excuser." Il lui est de toute manière désormais interdit d'enseigner dans le domaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.