Quimper : des policiers armés de fusils interviennent en pleine séance de cinéma

Quimper : des policiers armés de fusils interviennent en pleine séance de cinéma
Les policiers de la BAC sont intervenus entièrement équipés dans un cinéma de Quimper, le 23 août 2017.

Orange avec AFP, publié le jeudi 24 août 2017 à 21h30

Des policiers équipés de fusils et de boucliers sont intervenus en pleine séance de cinéma à Quimper, mercredi soir, rapporte France Bleu jeudi 24 août. Ils avaient été appelés par la direction qui s'inquiétait de l'attitude de deux spectateurs.


L'incident s'est déroulé vers 23h, mercredi soir, au Cinéville de Quimper, lors de la projection du film "Hitman and bodyguard".

Deux des 35 spectateurs sortent soudainement de la salle pour faire leur prière dans le couloir, rapporte France Bleu. Quand des employés vont à leur rencontre, les deux hommes âgés de 27 ans restent silencieux. Ils retournent ensuite dans la salle, où ils changent de place à de nombreuses reprises. La direction du Cinéville décide alors d'appeler la police.

Dans un contexte sécuritaire tendu, le commissariat envoie la brigade anti-criminalité. Les policiers interviennent dans la salle de projection équipés de fusils, de boucliers et de gilets pare-balle pour interpeller les deux suspects. Inconnus des services de police et ne présentant aucun danger, ils ont pu repartir après un contrôle d'identité et un rapide interrogatoire au commissariat.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
17 commentaires - Quimper : des policiers armés de fusils interviennent en pleine séance de cinéma
  • Cest ce qui s'appelle térroriser la population. Qui donne les orders en coulisse ?

  • a l'heure de la prière on ne va pas au cinéma on va a la mosquée marre de ces enmerdeurs

  • Pas clair ces neuneus

  • Envoyez donc la facture de 23.000 Euros au deux spectateurs

  • Quand on voit la facilité avec laquelle on peut accéder à une salle de cinéma, on se demande comment ils n'ont pas encore essayé, aucune fouille, ils peuvent rentrer ce qu'ils veulent, c'est peut être la prochaine étape, mais il faut s'y habituer. Attention cet hiver, sou un long manteau une arme blanche ou fusil peuvent facilement passer inaperçu. Pour ma part je vais boycotter les salles obscures.