Faits divers

Pierre Palmade : aucune image pédopornographique dans ses supports numériques

L’analyse des appareils numériques du comédien n’a pas permis de trouver des contenus pédopornographiques, rapportent BFMTV et TF1/LCI. Pierre Palmade sera toutefois entendu dès que sa santé le permettra, dans le cadre d’une enquête toujours en cours.

Nouvelle révélation dans un volet de l’affaire Pierre Palmade. Pour le moment, l’analyse des ordinateurs, du smartphone et autres appareils numériques de l’humoriste n’a pas permis de retrouver des photos ou des vidéos à caractère pédopornographique, révèlent BFM TV et TF1 LCI, vendredi 3 mars.

Les supports avaient été saisis aux deux résidences de l’humoriste, à Paris et Cély-en-Bière (Seine-et-Marne), lors de perquisitions menées les 19 et 20 février. Pour autant, l’enquête pour “détention d'images pédopornographiques” se poursuit. Le comédien de 54 ans sera entendu par les policiers dès que son état de santé se sera amélioré. Celui-ci s’est dégradé à la suite d’un AVC, samedi 25 février.

L’enquête a été ouverte après qu’une vidéo montrant apparemment Pierre Palmade visionner et commenter un contenu pédopornographique, avec un proche, a été découverte. Mais selon le témoin apparaissant sur la vidéo, qui s’est confié à BFMTV, le comédien aurait en réalité été “choqué” par les images visionnées et aurait cherché à établir “la pédophilie de quelqu’un d'autre”, rappelle la chaîne d’information en continu.

Accident de la route

Par ailleurs, une autre enquête est ouverte contre Pierre Palmade. Elle vise, cette fois, “un homicide et des blessures involontaires”. Elle fait suite à l’accident de la route qui s’est produit dans la soirée du vendredi 10 février, alors que le comédien conduisait sous l’emprise de la drogue, et lors duquel une femme enceinte a perdu son bébé et un enfant et son père ont été grièvement blessés.

publié le 3 mars à 08h55, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux