Pau : un nouvel incident dans le quartier où un homme a été battu à mort

Pau : un nouvel incident dans le quartier où un homme a été battu à mort
Le conducteur à l'origine d'un nouvel incident dans le quartier Saragosse de Pau a été placé en garde à vue (illustration).

leparisien.fr, publié le lundi 21 mai 2018 à 10h17

Après la mort vendredi soir d'un homme de 32 ans, sous les coups d'un groupe de jeunes agresseurs, la tension reste vive dans le quartier Saragosse.

Un automobiliste a été placé en garde à vue, dimanche, à Pau, après un nouvel incident survenu dans le quartier Saragosse, où un homme de 32 ans avait été battu à mort par un groupe de jeunes vendredi dernier, rapporte la République des Pyrénées.

Selon le quotidien régional, le suspect aurait tenté de foncer au volant de sa voiture, dimanche vers 13 heures, sur un jeune homme du quartier qui se trouvait sur le trottoir.

Le piéton a pu éviter le véhicule mais aussitôt, un groupe de jeunes s'en est pris violemment à l'automobiliste. Ce dernier aurait été « exfiltré » par les pompiers, selon un témoin, pour échapper aux coups. Blessé à la tête, il a été transporté au centre hospitalier.

Le conducteur placé en garde à vue

Les policiers ont ensuite placé ce conducteur en garde à vue vers 17 heures. Il devait être entendu pour connaître les raisons de son geste et savoir s'il en voulait ou non à ce jeune du quartier.

Aucun élément ne permet pour le moment de lier cet incident à l'effroyable lynchage qui s'st produit vendredi soir dans ce même quartier, où un homme de 32 ans a été battu à mort par une douzaine de mineurs. Une fois à terre, quatre d'entre eux se seraient particulièrement acharnés, l'un d'eux lui assénant finalement un grand coup de pied à la tête.

Une autopsie sera pratiquée dans les prochains jours à l'institut médico-légal de Toulouse (Haute-Garonne), pour tenter d'en savoir plus sur l'origine de la mort. Dimanche soir, aucun des agresseurs présumés n'avait encore été entendu.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.