Pau : un faux commissaire escroque deux personnes grâce à une prétendue enquête

Pau : un faux commissaire escroque deux personnes grâce à une prétendue enquête
Des policiers à Paris, le 3 novembre 2016.

Orange avec AFP, publié le mardi 18 septembre 2018 à 16h29

L'escroc a réussi à soutirer un total de 2.700 euros à deux habitantes de Pau.

En entendant un homme se présenter comme le commissaire Patrick Martinot et allant jusqu'à donner son numéro de matricule, deux habitantes de Pau n'ont pas imaginé une seule seconde qu'elles avaient affaire à un escroc. Car cet homme a réussi à tromper ses victimes pour un préjudice de 2.700 euros, rapporte France Bleu, mardi 18 septembre.

C'est par téléphone que l'escroc agit.

Quand il appelle ses victimes, il se présente comme le chef de la brigade financière de Pau... qui n'existe pas non plus. Il entreprend alors de convaincre ses interlocuteurs qu'il mène une enquête sur le piratage (imaginaire, une fois de plus) de leur carte bancaire. Il leur explique que leur numéro de carte a été piraté et utilisé pour acheter des tickets de jeu "premium" chez un buraliste. Ces recharges permettent, grâce à un code, de jouer en ligne sur des sites de paris sportifs, hippiques ou de poker.

DE L'ARGENT POUR JOUER SUR DES SITES DE POKER

Pour les besoins de l'enquête, le faux commissaire demande à ses victimes de se rendre chez un buraliste spécifique, désigné comme malhonnête, pour le piéger.

Deux habitantes, manipulée par l'escroc le week-end dernier, ont accédé à ses demandes : elles se sont rendues chez le buraliste, ont acheté des tickets premium avant de communiquer le code qui y était inscrit au faux commissaire. Ce dernier a donc pu utiliser sur internet les sommes dépensée par ses victimes. Soit 1.500 euros et 1.200 euros.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.