Paris : un jihadiste présumé interpellé par hasard

Paris : un jihadiste présumé interpellé par hasard
Un commissariat de police à Vincennes, le 5 mars 2012.

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 18 mars 2019 à 11h18

Le contrôle d'un conducteur manifestement ivre a conduit à l'interpellation d'un homme recherché dans une enquête terroriste.

Un jihadiste présumé faisant l'objet d'un mandat d'arrêt européen a été interpellé lundi 18 mars à Paris, alors que les policiers voulaient initialement contrôler son chauffeur, selon des sources policières confirmant une information du Parisien.

Les faits se sont déroulés peu avant trois heures du matin dans le quartier huppé des Champs-Elysées, dans le VIIIe arrondissement de Paris. En contrôlant le conducteur d'une voiture manifestement ivre, les policiers d'une brigade anti-criminalité (BAC) ont procédé aux vérifications d'identité des deux passagers qui avaient pris place à bord du véhicule, ont détaillé ces sources.



L'un d'eux, fiché S (pour Sûreté de l'État) pour son appartenance à la mouvance jihadiste, faisait l'objet de deux fiches de recherche, dont l'une délivrée dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen par un juge parisien. Le suspect est en effet recherché dans une enquête ouverte pour "association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme" en région parisienne et en Bulgarie. Il est également recherché dans une affaire d'association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime d'atteinte aux personnes.

Il a été immédiatement placé en garde à vue. Le conducteur ivre a lui été placé en garde à vue différée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.