Paris : un homme sème la panique aux terrasses de cafés avec une arme factice

Paris : un homme sème la panique aux terrasses de cafés avec une arme factice©Reuters

6Medias, publié le vendredi 24 juin 2016 à 21h47

Mercredi soir, un homme armé d'un fusil factice a semé la terreur aux terrasses des cafés, en plein centre de Paris.

Plus de sept mois après les attentats de Paris, un individu cagoulé a menacé avec une arme automatique plusieurs clients des cafés "La Petite place" et le "Wood" de la place Thorigny, située dans le Marais. Aucun blessé n'est à déplorer, et le suspect a été interpellé par les policiers qui ont rapidement remarqué que le fusil était factice.

Les forces de l'ordre ont été alertées vers 23h30 suite à des appels affirmant "qu'un homme armé s'apprêtait à tirer sur une terrasse", révèle Le Parisien. L'individu de 27 ans, d'origine asiatique, a été placé en garde à vue. Face aux policiers, l'homme n'a pas voulu "expliquer son geste". Il a ensuite été conduit à l'infirmerie psychiatrique de la préfecture de Paris pour un examen de comportement. D'après les informations du Parisien, l'homme serait connu des services de police. Il aurait également déjà fait un séjour de 9 mois dans une unité psychiatrique.

De nombreux clients étaient présents aux terrasses des cafés de la place Thorigny ce soir-là. La panique s'est emparée d'une grande partie d'entre eux qui ont cru à un nouveau 13 novembre. "Ça a été la panique. Les terrasses étaient pleines. Les gens couraient partout. Certains se sont cachés derrière le bar. Mes deux serveurs ont fait monter les gens à l'étage et on a fermé", a raconté au Parisien Christian, responsable du restaurant "La Petite place". Deux femmes enceintes en état de choc ont dû être prises en charge par les pompiers. Cinq personnes ont d'ailleurs porté plainte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.