Paris : un chauffeur accusé d'avoir empêché l'accès au bus à une jeune femme vêtue d'une jupe

Paris : un chauffeur accusé d'avoir empêché l'accès au bus à une jeune femme vêtue d'une jupe
Un bus de la RATP en 2017. (photo d'illustration)

, publié le samedi 04 mai 2019 à 12h00

Un chauffeur de bus aurait refusé l'accès à une jeune femme en raison de sa tenue jugée trop courte. Le père de cette dernière, le poète algérien Kamel Bencheikh, a interpellé la RATP qui va mener une enquête interne.

Une jeune femme de 29 ans se serait vue refuser l'accès à un bus de la RATP, mardi 30 avril vers 23h.

 "Le véhicule s'arrête quelques mètres plus loin à un feu rouge", relate dans Le Parisien le père de la jeune femme vêtue d'une jupe, le poète algérien Kamel Bencheikh. "Ma fille a couru jusque la vitre du conducteur pour demander au chauffeur pourquoi il n'ouvrait pas les portes. Le machiniste lui a répondu : 'Tu n'as qu'à bien t'habiller' en regardant ses jambes".

"Islamophobie" revendiquée

Kamel Bencheikh a interpellé la RATP et publié de virulents statuts Facebook dans lesquels il revendique son "islamophobie". Outre des centaines d'insultes, qu'il affirme avoir reçues sur l'application de communication de Facebook, Messenger, ses propos ont été censurés. "On me reproche d'inciter à la haine, explique-t-il au Parisien. Mais j'ai publié les faits parce que je voulais qu'ils soient repris. Pour dénoncer cette dérive." 



Il a assuré au quotidien qu'une plainte serait déposée par sa fille, qu'il accompagnera au commissariat samedi 4 mai. La RATP a de son côté assuré que le machiniste incriminé serait entendu dans les prochains jours.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.