Paris : l'exercice de police improvisé tourne mal

Paris : l'exercice de police improvisé tourne mal©Panoramic

6Medias, publié le jeudi 22 mars 2018 à 11h33

Un exercice de tir a dégénéré dans un commissariat du IXe arrondissement de Paris, dimanche 18 mars, révèle RTL. Un policier a été touché au ventre sous son gilet pare-balle.

La police des polices est saisie.

L'accident s'est produit dimanche à l'intérieur même du commissariat du IXe arrondissement de Paris. Ce matin-là, quatre policiers ont décidé de simuler une interpellation avec échanges de tirs, rapporte RTL. L'un des policiers jouait le malfrat retranché dans un bureau, tandis que ses trois collègues étaient chargés de l'arrêter. Sauf que l'un d'eux, rentré de mission, n'avait pas déchargé son arme. Son collègue a été touché au ventre, juste sous le gilet pare-balle. Transporté à l'hôpital en urgence, le pronostic est rassurant.

La préfecture de police a demandé une enquête à l'IGPN, la police des polices. Pour la hiérarchie, les conditions de sécurité de cet exercice, organisé avec l'accord du supérieur des quatre policiers, n'étaient pas conformes. En théorie, les exercices avec usage d'une arme doivent se faire en présence de formateurs. Selon les premiers résultats de l'enquête, les policiers, soumis à un dépistage, n'étaient pas sous l'emprise d'alcool ou de stupéfiants, précise RTL.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
159 commentaires - Paris : l'exercice de police improvisé tourne mal
  • si maintenant ils se tirent dessus !! et après on va leur demander de rendre leurs armes car trop dangereuses pour eux !!
    lamentables, et ce sont eux que l'on doit appeler en cas de danger !! no comment

  • a charles59 ils ne sont jamais la quand on a besoin d'eux, et je suis largement capable de me défendre .

  • avatar
    catala13  (privé) -

    La victime en savait peut-être trop sur les détournements de saisies. Dans ce cas, le tir non létal n'a rien résolu.

  • a charles59 un peut d'humour , j'ai dit 2 a 3 grammes c'est pas méchant, de toutes facon j'aime le poulet

  • Organiser un exercice avec de vraies armes sans vérifier (quand je dit vérifier c'est de visu, pas en demandant verbalement si l'arme est neutralisée) que l'arme n'est pas chargée c'est quand même le B A BA