Pakistan: le principal suspect inculpé pour le meurtre d'une fillette

Pakistan: le principal suspect inculpé pour le meurtre d'une fillette

Un policier pakistanais garde, le 12 février 2018, l'entrée du tribunal à Lahore où est inculpé le principal suspect du viol et du meurtre d'une fillette, une affaire qui a bouleversé le pays

AFP, publié le lundi 12 février 2018 à 14h39

Une cour pakistanaise a inculpé lundi le principal suspect du viol et du meurtre d'une fillette, une affaire qui a bouleversé le pays et alimenté la peur d'un tueur en série d'enfants, a-t-on appris auprès de son avocat.

Imran Ali, 24 ans, a été inculpé pour le meurtre de la petite Zainab Fatima Ameen, 6 ans, dans la ville de Kasur, proche de la frontière indienne, mais il a plaidé non coupable, a déclaré  Mehr Shakeel Multani à l'AFP.

"La police a présenté des allégations sans fondement et fausses contre mon client", a commenté Me Multani.

L'audience s'est tenue dans la prison Kot Lakhpat de Lahore pour des raisons de sécurité. Les témoins déposeront mardi.

Zainab Fatima Ameen, dont le corps a été retrouvé début janvier, était le douzième enfant assassiné ces deux dernières années dans un rayon de 2 kilomètres autour de Kasur, selon les autorités.

Son meurtre a bouleversé l'opinion publique au Pakistan, une violente manifestation contre l'inaction supposée de la police ayant fait deux morts à Kasur.

Des appels à l'exécution publique d'Ali se sont fait entendre après que des autorités eurent confirmé que son ADN avait été retrouvé sur la scène du crime et qu'il était identique à celui découvert dans des meurtres similaires.

Les télévisions pakistanaises ont diffusé en boucle des images glaçantes de caméras de vidéosurveillance montrant une petite fille présentée comme Zainab, main dans la main avec un homme non identifié.

La colère des habitants a été alimentée par le fait que la région de Kasur est déjà tristement célèbre pour une affaire de crimes sexuels.

En 2015, un gigantesque scandale de pédophilie y avait été mis à jour. Des vidéos montrant au moins 280 enfants victimes d'abus sexuels par une bande qui faisait chanter les familles avaient été découvertes. A l'époque déjà, la police avait été accusée de fermer les yeux.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Pakistan: le principal suspect inculpé pour le meurtre d'une fillette
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]