Orages : inondations, foudre et perturbations en Île-de-France

Orages : inondations, foudre et perturbations en Île-de-France
Un orage au-dessus de Bordeaux, le 8 juin 2017.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 25 août 2017 à 20h10

Entre inondations et foudre, les orages qui ont frappé l'Île-de-France vendredi 25 août ont provoqué des dégâts, rapporte Le Parisien.

Dans l'Essonne, le trafic du RER C a été fortement perturbé alors que la foudre a frappé, vers 11h30, des installations de la SNCF à Juvisy. Des voies ont également été inondées à hauteur de Saint-Martin d'Étampes.

Le trafic a été ralenti jusqu'en milieu d'après-midi.


Par ailleurs, les pompiers de Seine-et-Marne ont reçu 386 appels en lien avec les orages, qui ont entraîné une centaine d'intervention, selon Le Parisien. Le centre commercial du Val-d'Europe, à Serris, a été inondé, entraînant l'évacuation de la zone. D'autres commerces ont également été touchés.


"Tout s'est passé en dix minutes, raconte un témoin au Parisien. L'eau débordait sur les trottoirs et il y avait du courant sur la chaussée." Le Parisien rapporte également que Dysneyland a dû fermer ses attractions par crainte de la foudre.

Paris a aussi été perturbée par les importantes précipitations. Une partie de la piste cyclable de la voie Georges-Pompidou et le pont de Bir-Hakeim ont ainsi été rendus impraticables, tandis que les accès au périphériques étaient encombrés.

Dans le Val-de-Marne, la gare de Villeneuve-Saint-Georges a notamment été impactée dans la matinée. La partie souterraine du site a été fermée au public une bonne partie de la journée, par mesure de sécurité, a annoncé la mairie.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Orages : inondations, foudre et perturbations en Île-de-France
  • hé bé oui !!!!! avec le béton bien installé depuis des décennies faut pas pleurer !!!!!

    Et comme on bétonne de plus en plus....

    On bétonne partout, c'est pourquoi, la durée de retour d'un forte précipitation ne veut plus rien dire!

    avatar
    minnie-moocher  (privé) -

    Le bétonnage et donc les équipements d'évacuation des eaux pluviales se calculent, suivant les régions selon les périodes de retour.