Obsèques d'un jeune afro-américain tué par la police

Obsèques d'un jeune afro-américain tué par la police
Des proches de Daunte Wright, jeune noir tué par la police, devant son cercueil lors de son enterrement à Minneapolis, aux Etats-Unis, le 21 avril 2021

publié le jeudi 22 avril 2021 à 18h05

Les funérailles de Daunte Wright, un jeune homme noir tué le 11 avril par une policière blanche, se déroulent jeudi à Minneapolis en présence notamment de la famille de George Floyd, mort l'année dernière lors de son interpellation.

Agé de 20 ans, il a succombé à une balle tirée par l'agente lors d'un banal contrôle routier à Brooklyn Center, dans la banlieue de la grande ville du nord des Etats-Unis.

Le drame a ravivé les tensions à Minneapolis où se déroulait le procès du policier blanc Derek Chauvin, jugé pour avoir tué l'Afro-Américain George Floyd en mai 2020 en restant agenouillé sur le cou de sa victime pendant près de dix minutes. 

Les images, filmées par une passante, avaient provoqué une onde de choc aux Etats-Unis et dans le monde, et entraîné des manifestations historiques dénonçant le racisme et les violences policières.

Derek Chauvin a été reconnu coupable de meurtre mardi, un verdict historique dans ce genre d'affaires, et devrait être fixé sur sa peine début juin. 

Le pasteur baptiste Al Sharpton, figure de la lutte pour les droits civiques, prononcera l'oraison funèbre dans l'église Shiloh Temple, comme il l'avait fait lors des funérailles de Forge Floyd en juin 2020 à Houston, au Texas.

C'est son organisation, le National Action Network (Réseau d'action national), qui a payé l'ensemble des frais liés à la cérémonie.

Sont attendus également le révérend Jesse Jackson, autre figure de la lutte pour les droits civiques, et l'avocat Ben Crump qui représente, outre la famille de Daunte Wright, celle de George Floyd et d'autres victimes afro-américaines de violences policières.

Un hommage public a été organisé mercredi et la foule a pu se recueillir quelques instants devant le cercueil blanc de Daunte Wright.

Un énorme bouquet de roses rouges était posé sur le cercueil, alors que deux écrans géants de chaque côté de la salle projetaient des photos du défunt à différents âges.

La policière auteure du coup de feu mortel, âgée de 48 ans a été arrêtée et inculpée d'"homicide involontaire". Kim Potter assure avoir confondu son arme de service avec son pistolet électrique Taser.

La famille de Daunte Wright a toutefois du mal à croire cette version, Taser et pistolet semblant facilement identifiables de la part d'une agente avec 26 ans d'expérience.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.