Nordahl Lelandais porteur d'un lourd secret lié à sa jeunesse ?

Nordahl Lelandais porteur d'un lourd secret lié à sa jeunesse ?©Panoramic

6Medias, publié le dimanche 11 février 2018 à 12h20

Selon Le Monde qui a pu consulter des extraits de déposition des membres de la famille Lelandais, le mis en examen aurait arrêté le collège après que "quelque chose de grave" lui est arrivé.

Nouvel élément troublant dans l'affaire Lelandais. Après la réouverture de dossiers le mettant possiblement en cause dans d'autres disparitions, Le Monde révèle que le suspect de l'enlèvement de Maëlys cacherait un secret lié à sa jeunesse.

Le quotidien français s'est procuré des extraits de déposition des membres de sa famille. Ces derniers décrivent un personnage "complexe et instable". Surtout, ils apprennent aux enquêteurs que Nordahl Lelandais aurait arrêté le collège, après un an en sport-études, suite à "un événement grave".

Selon la déposition de sa mère, « il n'a fait qu'une année. Il s'est passé quelque chose de grave, mais il n'a jamais voulu m'en parler », aurait-elle confié. Nordahl Lelandais n'a pas passé son bac et s'est ensuite engagé dans l'armée, avant d'en être expulsé. Ce n'est que par la suite qu'il a monté son activité de dressage et fait quelques petits boulots.

Attouchements sexuels ?

Mais sa dernière petite amie en aurait dit plus aux enquêteurs. Selon elle, il aurait subi des attouchements sexuels dans son établissement. "J'en ai parlé une fois à sa mère, elle m'a dit qu'elle s'était posé la question. Elle avait mis Nordahl en sport-études. Au départ, cela se passait bien, mais après il pleurait et ne voulait plus y aller. Par la suite, le directeur de l'établissement a été renvoyé pour avoir commis des attouchements sur des élèves.", raconte-t-elle.

On ignore pour l'instant si Nordahl Lelandais s'est exprimé sur ces faits présumés lors de ses interrogatoires. Les enquêteurs, qui tentent plus que jamais de cerner la personnalité du jeune homme, restent dans le flou sur la question de son mobile.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU