Nord : une mère condamnée pour l'absentéisme scolaire de ses enfants

Nord : une mère condamnée pour l'absentéisme scolaire de ses enfants
Une mère écope de six mois de prison avec sursis et 1.100 euros d'amende pour les nombreuses absences de ses enfants à l'école (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le mardi 24 octobre 2017 à 21h53

JUSTICE. Le tribunal correctionnel de Valenciennes a condamné cette mère de famille à six mois de prison avec sursis et 1.100 euros d'amende pour avoir négligé la scolarité de ses jumeaux de 8 ans.

Sur l'année scolaire 2015-1016, les deux enfants "ont totalisé un nombre d'absences en classe très inquiétant et rarement justifiées", explique le Courrier picard, qui révèle l'information mardi 24 octobre.

La condamnation de leur mère est l'épilogue de cette affaire, après plusieurs mises en garde de la justice. Cette quadragénaire avait déjà fait l'objet d'une mesure éducative. Puis elle avait été condamnée à un stage de responsabilité parentale, auquel elle ne s'était pas présentée. Elle aurait dû être jugée le 12 octobre, mais, là encore, elle ne s'est pas présentée.



Elle a finalement été jugée jeudi 19 octobre, après que les juges ont prononcé un mandat d'amener pour s'assurer de sa présence.

LES JUMEAUX "DÉBOUSSOLÉS" À L'ÉCOLE

Ses jumeaux souffrent aujourd'hui de gros retards d'apprentissage et sont "déboussolés" quand ils sont à l'école. La mère de famille a néanmoins assuré que "tout est réglé depuis qu'(elle est) installée à Condé", mais ne savait pour autant pas citer le nom de l'école, du directeur ou de l'enseignante. "Pour vous parler, il a fallu envoyer les policiers chez vous, lui a répondu le vice-procureur. On essaie de donner toutes les chances possibles à vos jumeaux, mais par votre faute, on n'y arrive pas. Contrairement à vous, je suis capable de citer l'école de vos enfants."

Le Courrier picard explique que le parquet va garder un œil attentif à cette situation et n'hésitera pas à requérir de la prison ferme si la situation ne s'améliore pas radicalement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.