Nord : Un pêcheur accusé par une ONG d'avoir battu à mort un bébé phoque

Nord : Un pêcheur accusé par une ONG d'avoir battu à mort un bébé phoque
Un phoque à Sainte-Marie-du-Mont, le 4 octobre 2002.

Orange avec AFP-Services, publié le dimanche 22 septembre 2019 à 00h00

Le bébé phoque est décédé quelques jours après avoir été recueilli, malgré les soins de la Ligue de protection des animaux.

Deux associations ont déposé plainte contre un pêcheur de Dunkerque, dans le nord, qu'elles accusent d'avoir battu à mort un bébé phoque le 15 septembre dernier, rapporte France Bleu dimanche 22 septembre.


C'est samedi que l'animal âgé de 3 mois est décédé, après avoir été recueilli et soigné, quelques jours plus tôt par le Centre de soin de la faune sauvage LPA de Calais. Il avait été blessé par un pêcheur sur la place de Malo-les-Bains qui lui aurait reproché d'avoir abîmé ses filets et mangé ses poissons.

Une autopsie doit être réalisée pour savoir si le décès de l'animal est lié aux blessures infligées ce jour-là. Selon Sea Shepherd, le bébé phoque semblait être atteint d'une maladie.

Selon des témoins présents le 15 septembre, le pêcheur aurait frappé à coups de pied dans la tête la femelle phoque, jusqu'à la faire saigner de la bouche. Il assurait vouloir "tuer" l'animal. À l'arrivée de la police, prévenue par des témoins, le pêcheur était déjà parti.

L'association Sea Shepherd et la Ligue de protection des animaux ont décidé de porter plainte contre le pêcheur, qui aurait été identifié. Si les faits de cruauté envers les animaux sont avérés, il risque jusqu'à 2 ans de prison et 30.000 euros d'amende.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.