Nantes : la maison d'un couple de septuagénaires occupée par des squatteurs

Nantes : la maison d'un couple de septuagénaires occupée par des squatteurs
Après 48 heures d'occupation, les policiers ne peuvent plus déloger des squatteurs en flagrant délit (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le mardi 22 août 2017 à 11h40

Très mauvaise surprise pour un couple de septuagénaire nantais : ils ont retrouvé leur maison "annexe" occupée par treize personnes qui ont changé les serrures et profitent de leurs contrats de gaz d'eau et d'électricité, rapporte Ouest-France mardi 22 août.

"Cette maison est habitée depuis le 1er août 2017. Ceci est notre domicile", ont écrit les squatteurs dans un message affiché sur la porte de cette maison cossue de Nantes.

"Nous respectons le lieu, nous ne voulons rien détériorer. Nous sommes sinon à la rue (...) Merci de votre compréhension", assurent-ils également, avant d'énoncer les noms des treize nouveaux occupants.


Propriétaire de la maison depuis les années 70, le couple de retraités est sous le choc, selon Ouest-France. Après y avoir vécu jusqu'en 2007, ils ont déménagé dans une autre maison, et fait de la première une résidence "annexe". Ils n'y étaient pas revenus depuis quelques semaines. D'autant plus que les squatteurs ont été particulièrement discrets. "On n'a absolument rien entendu, pas un bruit, pas de musique, rien, explique une voisine, citée par Ouest-France. Mais ils présentent bien, ils disent bonjour." Les nouveaux occupants seraient passés par le jardin de la demeure, qui donne sur une rue moins passante que la façade. Après avoir forcé la porte de la véranda, ils ont changé les serrures. Impossible pour les retraités de rentrer chez eux, tandis que les contrats d'eau, de gaz et d'électricité courent toujours.

Après 48 heures d'occupation, les policiers ne peuvent plus déloger les squatteurs, rappelle le quotidien local. Les propriétaires vont donc devoir entamer une procédure d'expulsion devant le tribunal d'instance. Elle va prendre des mois et nécessiter le titre de propriété... Qui se trouve dans la maison inaccessible.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU