Nantes : inquiétude après la disparition de 6 kg de substance dangereuse

Nantes : inquiétude après la disparition de 6 kg de substance dangereuse
Le nitrate de potassium est une substance "dangereuse" et "instable", selon les enquêteurs.

publié le mercredi 30 août 2017 à 18h40

La direction interrégionale de la police judiciaire de Rennes, en Ille-et-Vilaine, a ouvert une enquête après la disparition de 6 kg de nitrate de potassium à Nantes. Cette substance, mélangée à d'autres, provoque de puissantes explosions, rapporte Le Parisien mercredi 30 août.


La faculté de médecine de Nantes, en Loire-Atlantique, a déposé plainte, jeudi 23 août, après avoir constaté la disparition du produit.

Il avait été livré le 2 août dans un laboratoire qui dépend de la faculté, avec d'autres produits chimiques. Les cartons auraient été déposés et oubliés dans les locaux du poste de sécurité, selon Le Parisien. "C'est un endroit très passant où vont et viennent toutes les personnes qui travaillent, jour et nuit, pour l'établissement", explique une source proche de l'enquête. Le technicien qui a constaté la disparition de la boîte de nitrate de potassium, ignorant la dangerosité du produit, aurait tardé à informer ses supérieurs.

L'affaire est prise très au sérieux par les policiers, qui enquêtent avec discrétion, selon Le Parisien. "C'est une substance dangereuse et instable. Mélangée avec certains composant, elle provoque des explosions dévastatrices", confie la même source. Cependant, les enquêteurs n'en sont pour le moment qu'au début de leur travail. "Ils s'attachent à vérifier les différentes livraisons pour déterminer s'il s'agit vraiment d'un vol."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.