Mort d'Alexia Daval : des traces ADN incriminent un peu plus Jonathann Daval

Mort d'Alexia Daval : des traces ADN incriminent un peu plus Jonathann Daval©Gendarmerie nationale

publié le mercredi 24 octobre 2018 à 13h40

Selon les informations de L'Est Républicain, l'ADN de Jonathann Daval a été retrouvé sur le short de la joggeuse assassinée.

L'enquête sur la mort de la joggeuse Alexia Daval n'en finit plus de connaître de nouveaux éléments, qui fragilisent un peu plus la défense et la version de Jonathann Daval. Principal suspect, actuellement incarcéré en attendant la fin de l'enquête, le mari de la victime a vu les tests ADN lui être défavorables à en croire les informations de L'Est Républicain.

En effet, des prélèvements sur le short d'Alexia montreraient la présence du sperme de son mari.

Le seul ADN retrouvé

Ce dernier assure que c'est normal, expliquant avoir eu un rapport sexuel avec sa femme quelques jours à peine avant sa mort. Cette révélation éloigne un peu plus la thèse se l'implication d'une autre personne dans la mort de la jeune femme, d'autant que l'ADN de Jonathann Daval est le seul présent sur le corps de la victime.



Par ailleurs, une autre révélation du Parisien bat un peu plus en brèche la version de la défense. En effet, un bouchon aurait été retrouvé à côté du corps d'Alexia Daval. Et celui-ci correspondrait parfaitement avec une bombe de produit inflammable retrouvée dans la maison du couple Daval, affirme un expert au quotidien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.