Montélimar : une policière se suicide

Montélimar : une policière se suicide

La victime aurait fait usage d'un fusil dans une forêt du Teil, en Ardèche (photo d'illustration).

Orange avec AFP, publié le dimanche 12 novembre 2017 à 21h00

La fonctionnaire de police, âgée de 49 ans, a mis fin à ses jours en utilisant un fusil dans une forêt. Selon France Bleu Drôme-Ardèche, elle souffrait d'une maladie grave.

Quelques heures après l'annonce du suicide de l'ex-chef de la lutte anti-hooliganisme, le commissaire Antoine Boutonnet, un nouveau drame frappe la police nationale.

Une policière de 49 ans a été retrouvée morte dans une forêt du Teil (Ardèche), dimanche 12 novembre. La fonctionnaire de police, qui travaillait à Montélimar (Drôme), était en arrêt maladie depuis deux ans en raison d'une maladie grave, selon France Bleu Drôme-Ardèche.

Elle venait d'apprendre que sa maladie s'était dégradée, indique la radio. La victime aurait fait usage d'un fusil de chasse, indique le Dauphiné libéré. Elle ne disposait plus de son arme de service depuis son départ en arrêt maladie. "Une autopsie du corps de la policière sera pratiquée en début de semaine. Le parquet de Privas a ouvert une enquête", précise France Bleu.

44 policiers et 16 gendarmes se sont donné la mort depuis le début de l'année 2017, a indiqué le ministère de l'Intérieur dimanche dans un communiqué.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
12 commentaires - Montélimar : une policière se suicide
  • c'est toujours dramatique de mourir dans ces conditions de détresse. S'il est important que cela soit porté à la connaissance du public, les suicides massifs d'agriculteurs n'émeuvent pas beaucoup....... comme quoi il y a suicide et suicide!!!

    je suis d'accord avec vous , combien de gens se suicident autres que les policiers agriculteurs, séparation , divorce et personne seule . C'est le mal du siècle qui atteind tous les gens

  • logiquement lorsqu'une maladie se dégrade, la santé doit revenir, logiquement , non ?

  • encore un drame
    et une vie qui s'en va, peu importe les raisons, c'est un constat et pour ceux qui mettent en exergue l'arme de service , voilà un exemple qui demontre le contraire
    condoleances a cette famille tristement touchée

  • rien à voir avec la vague de suicide chez les policiers et gendarmes...

    Directement non mais si elle avait été moins épuisée elle aurait sûrement pu faire front plus aisément , ne croyez vous pas

    RIP

  • avatar
    Orphee  (privé) -

    Là c'est différent des autres suicides elle était gravement malade et a compris qu'elle ne pourrait plus reprendre son travail elle n'a pas dû supporter.