Mexique: 200 secouristes engagés dans le contre-la-montre pour sauver dix mineurs

Chargement en cours
Des équipes de secours sur les lieux d'un accident dans une mine de charbon, le 3 août 2022 à Agujita, dans nord-est du Mexique
Des équipes de secours sur les lieux d'un accident dans une mine de charbon, le 3 août 2022 à Agujita, dans nord-est du Mexique
1/3
© AFP, Marcos González

publié le jeudi 04 août 2022 à 18h10

Quelque 200 secouristes étaient engagés jeudi matin dans une course contre-la-montre pour sauver dix mineurs victimes de l'effondrement et de l'inondation de trois puits de charbon dans le nord-est du Mexique, a indiqué le gouvernement.

"Le temps est très important. Nous sommes très concentrés", a déclaré la coordinatrice de la Protection civile, Laura Velázquez.

"Pour arriver aux mines, il faut descendre par trois puits. C'est compliqué mais nous avons réussi", a-t-elle ajouté, précisant que les secours tentent d'évacuer l'eau pour sauver les mineurs.

"Ce que je veux de toute mon âme c'est que nous sauvions les mineurs", a ajouté le président Andres Manuel Lopez Obrador pendant sa conférence de presse quotidienne.

Quelque 200 secouristes ont été envoyés sur les lieux de l'accident, à 1.130 km au nord de la capitale Mexico, dans la région carbonifère du Coahuila, a ajouté un membre du ministère de la Défense.

Cinq mineurs ont déjà réussi à sortir et ont été hospitalisés, a précisé la responsable de la Protection civile. Deux d'entre eux sont sortis de l'hôpital.

L'accident est survenu mercredi à 13h35 (18H35 GMT). L'inondation de trois puits de charbon a provoqué "le ramollissement des parois à l'intérieur", a expliqué le ministère de la Sécurité.

Sur les lieux de l'accident, les proches des mineurs se sont rassemblés dès mercredi, très angoissés, en priant parfois. 

"Malheureusement, il n'y a pas beaucoup d'espoir", a déclaré un homme se présentant comme le cousin d'un des mineurs, José Luis Amaya, mercredi soir à la chaîne d'information continue Milenio TV.

Une mère de famille a raconté qu'un de ses deux fils avait pu sortir de la mine, à la différence de son frère toujours bloqué.

La mine est entrée en activité en janvier sans qu'aucune anomalie n'ait jamais été rapportée, a indiqué le gouvernement local.

En juin 2021, sept mineurs sont morts dans l'effondrement d'une autre mine de charbon de ce même Etat.

L'accident le plus grave survenu dans cette région a eu lieu en 2006, quand une explosion de gaz au sein d'une mine a fait 65 morts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.