Marseille : une étudiante mortellement poignardée, la piste du vol privilégiée

Marseille : une étudiante mortellement poignardée, la piste du vol privilégiée
L'hôpital de La Timone à Marseille, le 19 décembre 2017.

Orange avec AFP-Services, publié le lundi 18 mars 2019 à 10h43

L'auteur de l'agression, en fuite, n'a pas été identifié.

Prise en charge par les pompiers, elle n'a pas survécu à ses blessures. Une étudiante de 21 ans est morte après avoir été poignardée, dimanche 17 mars à Marseille, a-t-on appris auprès de sources concordantes.

Il pourrait s'agir d'un vol de téléphone portable ayant mal tourné.



La victime a été agressée à la sortie du métro La Timone, devant l'hôpital du même nom, vers 21H00, selon une source proche du dossier, confirmant une information de la Provence. Appelés aussitôt par des passants, les marins-pompiers ont trouvé la jeune femme blessée au thorax, en arrêt cardio-respiratoire. Elle est décédée une heure plus tard à l'hôpital de la Timone où elle avait été transportée.

Le téléphone portable de l'étudiante en anthropologie, âgée d'une vingtaine d'années, n'a pas été retrouvé sur elle, a précisé à l'AFP le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux, tout en ajoutant qu'"à ce stade aucune piste (n'était) privilégiée".

L'auteur de l'agression, en fuite, n'a pas été identifié, a ajouté le procureur. La police judiciaire a été saisie de l'enquête.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.