Marseille : un homme de 22 ans abattu à la kalachnikov sur le Vieux-Port

Marseille : un homme de 22 ans abattu à la kalachnikov sur le Vieux-Port
L'homme de 22 ans a reçu au moins dix balles tirées à bout portant. (Photo d'illustration)

Orange avec AFP, publié le dimanche 10 juin 2018 à 11h45

Il s'agit du treizième règlement de compte dans les Bouches-du-Rhône depuis le début de l'année 2018.

Un jeune homme de 22 ans a été abattu de plusieurs balles sur le Vieux-Port de Marseille (Bouches-du-Rhône) dans la nuit du samedi 9 au dimanche 10 juin, rapportent France Bleu Provence et Franceinfo. Selon les informations recueillies par la radio, "la piste du règlement de comptes ne fait aucun doute.".




La victime se trouvait sur le Vieux-Port de la cité phocéenne, dans la nuit de samedi à dimanche vers 2 heures du matin, quand elle a été tuée. L'homme de 22 ans a reçu au moins dix balles tirées à bout portant par un fusil automatique, sans doute une kalachnikov. Selon les informations de Franceinfo, la piste du règlement de comptes ne fait "aucun doute", l'équipe de tueurs étant visiblement composée de "professionnels".

Le corps de la victime n'a été retiré que vers 7 heures du matin

La fusillade a eu lieu à une heure où les rues piétonnes sont encore très fréquentées le week-end. "Les passants étaient sur l'esplanade du musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée (Mucem), où se déroulait une fête populaire", détaille par ailleurs France Bleu Provence.

Les forces de l'ordre ont immédiatement évacué les lieux et bouclé le secteur pendant plusieurs heures. Le corps de la victime n'a été retiré que vers 7 heures du matin, les services pompes funèbres de la ville de Marseille n'assurant pas de permanence de nuit le dimanche. Depuis le début de l'année 2018, treize règlements de comptes de ce type ont eu lieu dans les Bouches-du-Rhône. En 2017, 14 personnes avaient perdu la vie dans des règlements de comptes à Marseille, selon les chiffres de la préfecture de police, contre 29 en 2016.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.