Marseille : 9 ans de prison pour un septuagénaire qui fournissait du cannabis à une cité

Marseille : 9 ans de prison pour un septuagénaire qui fournissait du cannabis à une cité
Une vue de Marseille, le 29 septembre 2018

, publié le vendredi 05 octobre 2018 à 23h00

Un homme de 71 ans a été condamné à neuf ans de prison pour avoir participé à l'approvisionnement en cannabis d'une cité marseillaise.

Déjà impliqué dans des trafics de stupéfiants, un homme de 71 ans a écopé de neuf ans de prison pour avoir fourni en cannabis une cité marseillaise. L'individu opérait en Espagne, où il vivait depuis février 2016.

Selon l'accusation, l'individu participait à des go-fast (convois rapides, ndlr) permettant de transporter jusqu'à Marseille la drogue qu'il récoltait sur sa plantation.

Il avait d'ailleurs été arrêté pour la culture illégale de 950 pieds de cannabis dans son garage. La plantation découverte chez lui, à Blanes en Espagne générait, selon les autorités espagnoles, un chiffre d'affaires annuel de 4,2 millions d'euros. L'homme était également jugé pour ses conseils apportés aux Marseillais pour l'installation dans les quartiers Nord d'une culture à l'intérieur de bâtiments.



La condamnation suit le réquisitoire de la procureure Audrey Jouaneton qui, durant l'audience, a dénoncé "l'association de jeunes narcotrafiquants de cité marseillais et de trafiquants aguerris d'une génération plus vintage". Pour sa défense, le prévenu a déclaré : "J'ai des amitiés mais ce n'est pas pour cela que ça continue". Il a par ailleurs contesté avoir conduit la "voiture porteuse" lors d'opérations d'importation.

En juillet, le tribunal avait condamné à 12 ans de prison et 150.000 euros d'amende son "associé" Rachid Ziani, 55 ans, et à des peines allant jusqu'à huit ans de prison les responsables du "plan stups" de la cité du Petit séminaire. L'homme de 71 ans était jugé séparément en raison des délais de transfert judiciaire depuis l'Espagne.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.