Marine Le Pen dénonce "l'agitation parlementaire" de Jean-Luc Mélenchon

Marine Le Pen dénonce "l'agitation parlementaire" de Jean-Luc Mélenchon

Marine Le Pen sur le plateau du journal télévisé présenté par Gilles Bouleau sur TF1, le jeudi 7 septembre 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 07 septembre 2017 à 21h45

Discrète depuis sa défaite au second tour de la présidentielle, Marine Le Pen a fait sa rentrée politique ce jeudi 7 septembre au journal télévisé de TF1. La présidente du Front national (FN) a défendu "le travail remarquable" des députés de son parti et fustigé "l'agitation parlementaire" du chef de file des députés de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon.

"Il ne faut pas confondre l'agitation parlementaire de Jean-Luc Mélenchon et la réalité politique", a affirmé la députée du Pas-de-Calais, qui portait des lunettes sur le plateau télévisé.

"Les députés FN ont fait un gros travail, ils sont sur les sites spécialisés dans ce domaine très bien placés, parmi les 150 les plus actifs, nous faisons un travail remarquable, nous sommes confrontés à un mode de scrutin profondément inique (...) et nous n'avons pas les mêmes capacités de parole", a-t-elle fait valoir.

UNE DISCRÉTION LIÉE À DES PROBLÈMES DE DOS

Lors de la présidentielle, les Français "ont choisi Emmanuel Macron et il est tout à fait légitime qu'ils choisissent le meilleur opposant à la politique porté par la vainqueur. Ils ont choisi le FN, ma candidature, pour être présent au second tour", a-t-elle ajouté. "Pour être un opposant, il faut porter un projet d'alternance, celui de Jean-Luc Mélenchon, la régularisation de l'intégralité des sans-papiers, les liaisons dangereuses avec le fondamentalisme islamiste, ceux qui ont des éruptions de boutons à l'idée de dire 'Vive la France', je ne suis pas sûr que les Français soient d'accord avec ça..."


La présidente du FN a également expliqué que la loi travail, présentée la semaine dernière par le gouvernement, "n'aura aucun impact positif sur l'emploi". "Des problèmes de dos m'ont forcée à me mettre au repos plus tôt que la fin de la session" le 9 août, a-t-elle affirmé pour expliquer sa discrétion depuis sa dernière intervention médiatique, le 20 juillet. Au moment où le parti est sujet à de fortes tensions, notamment à propos de la place du vice-président Florian Philippot, au sujet duquel elle a manifesté ces derniers mois de l'agacement, Marine Le Pen n'a pas répondu directement à la question : "Il a toujours votre confiance Florian Philippot ?".


Évoquant le débat interne de "refondation" qu'elle a lancé, la députée du Pas-de-Calais a affirmé qu'au FN on avait "le droit de critiquer" tout en demandant "juste à ceux qui critiquent de faire des propositions politiques et constructives car nous avons une grande alternance à construire."
 
44 commentaires - Marine Le Pen dénonce "l'agitation parlementaire" de Jean-Luc Mélenchon
  • "Je demande à ceux qui critiquent de faire des propositions, car nous avons une grande alternance à préparer." (sic)
    Elle n'a plus d'idée ou n'a toujours pas mis de l'ordre dans ses dossiers ?

  • Le Pen , Mélechon , qu'on les mette tous les deux sur un ring , et que le plus fort (en gueule) gagne ......

  • Heureusement que l'agitation de Mélenchon et l'immobilisme de le Pen ne vont rien changer à l'action à marche forcée d'en Marche.

  • SUITE ...qui refusent de dire "Vive la France" qui vont sortir le pays de l'ornière.
    Je continuerai à soutenir Marine car c'est la seule, je dis bien la seule qui pourra remonter le pays. Son analyse sur l'Europe est excellente. Elle n'était pas la seule à vouloir quitter cette Europe qui nous ruine. Elle avait la possibilité de monter un grand groupe avec d'autres pays pour changer les choses. Macron lui va faire disparaître le pays et nous serons bientôt sous le joug de Merkel et de l'Allemagne. C'est déjà fait avec le laboratoire Merck qui fait de nous des cobayes!!!

    c'est ce que voulait l'extrême droite recevoir ces ordres de l'allemagne , elle va être heureuse dommage qu'elle est du attendre 70 ans pour sa .

    A condition qu'elle s'y retrouve dans ses dossiers et qu'elle aie réglé le contentieux qu'elle a avec l'Europe .......

    Elle se fait payer par L'Europe sans assister aux séances ..........

  • Je suis franchement révoltée par tous vos propos méchants et sans analyse correcte de la situation. Marine a fait une campagne courageuse que les médias ont sabordée.
    J"aurais bien voulu vous y voir tous. Comment auriez-vous réagi aux propos insultants des médias, à la dévalorisation de votre personne. Marine aurait simplement dû refuser le débat qui à mon avis a été truqué. Macron avait une oreillette, ne l'oubliez pas, ce qui n'a été dénoncé par personne. Il a été insultant envers Marine quand il l'a traitée de parasite.
    Vous avez voulu Macron eh bien vous allez en baver. Et ce n'est pas Mélenchon et ses députés de la France Insoumise qui refusent de dire "vive la F

    Le FN va exploser et c'est tant mieux

    Surtout que la lune de miel de Philippot avec son nouveau mignon doit être terminée , et qu'ils doivent ourdir un plan pour l'éliminer .......

    Elle s'est bien sabordée toute seule , elle s'est fait avoir , quand Macron a dit qu'il quitterai le plateau si elle était trop agressive , c'était du bluff , et elle s'est emmêlée dans ses dossiers .....
    Sans compter le ton et la mine ironiques qui n'étaientt pas de mise dans un tel débat ........

    Elle n'avait qu' à pas se présenter ivre au débat.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]