"Marée blanche": les saisies de cocaïne récupérée sur la côte atlantique dépassent 1,5 tonne

"Marée blanche": les saisies de cocaïne récupérée sur la côte atlantique dépassent 1,5 tonne
Une voiture de gendarmerie sur la plage du Gressiero ù des paquets suspects ont été retrouvés, le 11 novembre 2019 au Forge, en Gironde

, publié le samedi 15 février 2020 à 12h08

Le total des saisies de ballots de cocaïne, qui ont été récupérés depuis mi-octobre sur la côte atlantique, dépasse désormais 1,5 tonne, avec des découvertes encore fin janvier, a-t-on appris auprès du parquet de Rennes.

"Le bilan est de 1.574 kg de cocaïne, la dernière découverte datant du 28 janvier dans les Landes", a indiqué vendredi à l'AFP Philippe Astruc, procureur de la République de Rennes. 

"Les investigations se poursuivent, sous l'autorité du parquet JIRS (compétente dans les affaires de criminalité organisée, ndlr) de Rennes pour identifier la filière d'approvisionnement en cause", a poursuivi M. Astruc.

Le dernier bilan transmis à l'AFP fin novembre s'était établi à plus d'1,3 tonne. De la taille d'une boîte à chaussures, entourée de cellophane pour être hermétiques, ces ballots contiennent de la cocaïne base à un degré de pureté important (83%). 

Depuis mi-octobre, la drogue arrive de manière éparse sur les côtes françaises sur une zone qui s'étend des Landes jusqu'au Finistère. Un phénomène rare, qui rappelle que les trafiquants privilégient le transport maritime.

L'essentiel de la cocaïne provient des trois grands pays producteurs: la Colombie, le Pérou et la Bolivie. Le Vieux continent est le deuxième marché mondial, derrière l'Amérique du Nord.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.