Lot-et-Garonne: un homme tire sur les gendarmes au bord d'une autoroute, puis se tue

Lot-et-Garonne: un homme tire sur les gendarmes au bord d'une autoroute, puis se tue
Un homme de 45 ans armé d'un fusil de chasse a fait feu sur des gendarmes au bord d'une autoroute du Lot-et-Garonne avant de se tuer en retournant l'arme contre lui (photo d'illustration)

, publié le samedi 16 novembre 2019 à 20h35

Un homme de 45 ans armé d'un fusil de chasse a fait feu samedi matin sur des gendarmes au bord d'une autoroute du Lot-et-Garonne avant de se tuer en retournant l'arme contre lui, a-t-on appris auprès de la gendarmerie nationale.

Les gendarmes ont été alertés de la présence d'un homme, un fusil à la main, marchant sur la bande d'arrêt d'urgence de l'autoroute A67, à hauteur de Layrac, près d'Agen, a précisé la gendarmerie confirmant une information de Sud Ouest.

Arrivés sur place, les militaires du peloton motorisé d'Agen ont tenté de dialoguer avec l'homme pour lui faire lâcher son arme. Mais, il a continué de marcher avant de se retourner et de tirer vers la patrouille qui le suivait à une trentaine de mètres.

Un gendarme âgé d'une quarantaine d'années a été blessé au bras. Il a pu sortir de l'hôpital dans la journée.

Les militaires n'ont pas riposté pour ne pas faire de blessés sur l'autoroute. L'homme s'est alors enfui. Les gendarmes ont entendu une détonation. Le tireur semble avoir  retourné l'arme contre lui. 

Malgré un massage cardiaque prodigué par les gendarmes et les secours arrivés sur place, le forcené, qui était inconnu des services de police et de gendarmerie, est décédé sur place.

Le parquet d'Agen a confié une enquête au détachement d'Agen de la section de recherches de Bordeaux pour déterminer les motivations du tireur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.