Loiret : un couple de ressortissants chinois incarcéré pour proxénétisme à Montargis

Loiret : un couple de ressortissants chinois incarcéré pour proxénétisme à Montargis

Le couple de proxénètes louait des appartements pour loger six ressortissantes chinoises qu'ils prostituaient. (Illustration, centre-ville de Montargis)

leparisien.fr, publié le vendredi 23 mars 2018 à 13h05

Le couple aurait loué des appartements dans plusieurs villes de province où il exploitait six ressortissantes chinoises.

Un couple de ressortissants chinois soupçonné de diriger un réseau de proxénétisme national a été incarcéré jeudi à Montargis (Loiret), a-t-on appris vendredi auprès du procureur de la République de Montargis, Loïc Abrial.

L'enquête, initiée par les policiers du Groupe d'intervention régional (GIR) Centre et de l'Office central pour la répression de la traite des êtres humains (Ocrteh), au cours de l'été 2017 a permis de remonter jusqu'aux conjoints, âgés de 47 et 52 ans.

Le couple aurait loué des appartements dans plusieurs villes de province où il exploitait six ressortissantes chinoises, âgées d'une quarantaine à une cinquantaine d'années, les forçant à se prostituer, selon les enquêteurs.

Les clients recrutés par des annonces sur internet

Chaque femme restait environ un mois dans l'appartement montargois avant d'être remplacée et envoyée vers une autre destination. Le couple recrutait ses clients grâce à des annonces publiées sur internet.

Les revenus issus de cette activité étaient répartis entre les prostituées et les proxénètes présumés qui envoyaient ensuite cet argent vers la Chine. Les enquêteurs estiment à 150 000 euros les transferts de fonds effectués sur ces deux dernières années.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - Loiret : un couple de ressortissants chinois incarcéré pour proxénétisme à Montargis
  • plus de filles pour cela ca eviterais les viols

  • c'est la mondialisation du travail

  • Les chinois sont travailleurs c'est connu.

  • tiens là ont état de leur appatenance à une communauté , alors que c'est rarement le cas pour d'autres où l'omerta est de rigueur