Loir-et-Cher : deux fillettes meurent dans l'incendie de leur maison

Loir-et-Cher : deux fillettes meurent dans l'incendie de leur maison

Les pompiers ignorent pour l'instant l'origine de l'incendie (illustration).

leparisien.fr, publié le dimanche 01 avril 2018 à 16h01

La mère, inconsciente à l'arrivée des pompiers, est dans un état préoccupant.

Deux fillettes de quatre et neuf ans ont péri dimanche matin dans l'incendie de leur maison à Gault-du-Perche (Loir-et-Cher) et leur mère, intoxiquée et dans un état « préoccupant », a été évacuée par hélicoptère.

L'incendie, d'origine encore « indéterminée », selon la préfecture et le parquet de Blois, s'est déclaré dans la matinée dans une maison située en un lieu isolé sur la commune de Gault-du-Perche.

Il a été découvert par le père de famille, un garde-pêche, « sorti en tout début de matinée pour une raison professionnelle », précise la vice-procureure de Blois, Alexandra Pethieu.

A son retour vers 10 heures, il a vu de la fumée « sortir des ouvertures » de la maison et a alerté les pompiers et les gendarmes.

Enquête pour déterminer les causes de la mort des fillettesUne fois à l'intérieur du domicile, les secouristes ont découvert un enfant dans une pièce « apparemment décédé et qu'ils n'ont pas touché et un autre enfant dans une autre pièce qu'ils ont sorti vers l'extérieur et qui était aussi décédé », a raconté la procureure.

Dans la salle de bains, ils ont découvert une « personne de sexe féminin qui n'était pas consciente et dans un état préoccupant. Elle a été évacuée par hélicoptère vers Garches » (Hauts-de-Seine). Il s'agit de la mère de famille, selon la préfecture du Loir-et-Cher.

« Une enquête va être ouverte sur les causes du départ du feu qui s'est produit à 9h15 », a simplement indiqué la préfecture. L'enquête, confiée à la gendarmerie, « va rechercher les causes de la mort » des deux fillettes et « prendra quelques jours », a confirmé la vice-procureure.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.