Levallois-Perret : "Pas de noir", le critère de location qui fait scandale

Levallois-Perret : "Pas de noir", le critère de location qui fait scandale

L'agence Laforêt des Lilas se défend en évoquant un acte isolé.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le mardi 27 décembre 2016 à 12h01

"Attention, important pour la sélection des locataires : nationalité française obligatoire, pas de Noir". Voici les critères exigés par la propriétaire d'un appartement mis en location à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Une demande retranscrite sur la fiche technique du bien et relayée par un internaute à l'occasion d'une visite le 25 novembre dernier. L'agence Laforêt des Lilas (Seine-Saint-Denis), en charge du bien, a fini par réagir en renvoyant la faute sur "une propriétaire raciste" et une erreur d'une ex-collaboratrice "naïve et mal formée".

Le potentiel locataire avait découvert l'annonce placardée sur le lavabo de la salle de bain. "J'étais assez choqué, j'ai demandé des explications à l'agent immobilier", explique-t-il à France info. "Il y avait des personnes noires qui visitaient l'appartement". Mais l'agent chargé de la visite lui avait répondu que "ce n'était pas de sa faute, ni de son ressort". Il avait alors décidé de publier la fiche technique sur Twitter, interpellant l'agence Laforêt, SOS Racisme et le Défenseur des droits. Son message était resté sans réponse jusqu'à ce lundi 26 décembre, où il a décidé de relancer les principaux intéressés.


Contactée par France info, l'agence Laforêt se défend en évoquant un acte isolé. Son responsable, "outré et au courant de cette histoire", évoque la responsabilité "d'une collaboratrice qui ne fait plus partie de l'entreprise". Selon lui, c'est sur "injonction de la propriétaire qui est raciste", que son ancienne salariée "a pris la responsabilité de marquer ces commentaires" sur la fiche technique. "Elle a été naïve et mal formée, elle a retranscrit sans savoir", ajoute-t-il. Il l'assure : "Lorsque les propriétaires sont racistes, je donne comme directive à mes employés de ne pas prendre les dossiers. On est aux Lilas, dans le 93, on ne peut pas de permettre ça".

Ce n'est pas une première. En décembre 2013, un agent immobilier du XVe arrondissement de Paris avait été condamné pour "discrimination envers une femme portant un nom à consonance étrangère". L'agent immobilier avait reconnu les faits, expliquant que la propriétaire ne voulait "pas de Noirs ni d'Arabes". Montant de l'amende ? 2.000 euros. Si les propriétaires ont "le dernier mot" dans le choix des candidats, ils "ne peuvent refuser de louer à un candidat locataire pour des motifs liés à son âge, sa sexualité, sa couleur de peau". Cela qui s'agisse de bailleurs publics ou privés.
 
261 commentaires - Levallois-Perret : "Pas de noir", le critère de location qui fait scandale
  • Pour les logements sociaux, c'est souvent "pas de blanc" le racisme est des deux côtés, il a toujours existé et ce n'est pas demain la veille qu'il va se terminer

  • Amalgame habituel de la bobomédiasphère : il y a noir et noir ....
    - un antillais est un français qui présente les mêmes garanties (et les mêmes inconvénients) qu'un métropolitain...
    - un africain présente un cas différent : pas d'état civil fiable et impossible de faire jouer une caution familiale hors hexagone

    le bailleur aurait donc du préciser : pas de locataire sans caution physique solvable résidant en France... ce qui revient exactement au même - maladresse ou provocation ?

  • immeuble avec des policiers uniquement, donc choisir quelqu'un de..............? Quelqu'un de quoi? Est-ce-à dire que les policiers seraient racistes?

    entre un policier antillais et un c.. de votre acabit, je choisis le policier sans hésitation

  • La gauchosphère anti raciste fait gerber : je me souviens être jadis tombé dans un wagon occupé par des "antiracistes" revenant de Tunisie où ils avaient disaient-ils cloué le bec aux fachos.
    J'ai été sidéré par la manière dont ces antiracistes de paccotille ont expulsé un malheureux algérien qui pensait pouvoir occuper un siège libre du compartiment et j'ai compris que cet antiracisme n'était en fait que le masque d'antifrançais.

    Si je comprends bien la déclaration universelle des droits de l'homme de 1789 a été adoptée par des gauchos ! Savez-vous qu'il y a des noirs médecins, avocats, ingénieurs, cadres de haut niveau ? Enfin, une chose est certaine : la bêtise n'a pas de couleur !

    Certainement portalis en est la meilleure preuve quand un hurluberlu poste sans avoir lu ou compris une réaction visant les "faites ce que je dis mais pas ce que je fais" des gauchos... aucun rapport avec la qualification professionelle

  • La gauchosphère anti raciste fait gerber : je me souviens être jadis tombé dans un wagon occupé par des "antiracistes" revenant de Tunisie où ils avaient disaient-ils cloué le bec aux fachos.
    J'ai été sidéré par la manière dont ces antiracistes de paccotille ont expulsé un malheureux algérien qui pensait pouvoir occuper un siège libre du compartiment et j'ai compris que cet antiracisme n'était en fait que le masque d'antifrançais.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]