Faits divers

Leslie et Kevin : « Je suis en train de débloquer » témoigne le père du jeune homme tué

Guy Trompat devait être jugé, cet après-midi du jeudi 4 mai, pour avoir cherché à se venger des responsables du meurtre de son fils et de sa compagne, Leslie. Son procès est finalement renvoyé.

De nouveaux rebondissements autour du meurtre de Leslie et Kevin. Placé en garde à vue puis déféré au parquet, ce jeudi 4 mai, Guy Trompat, le père de Kévin, devait être jugé dans la journée au tribunal correctionnel de Niort pour "instigation à l'assassinat non suivie d'effet" et "menaces de mort". Sur demande de sa défense, l'affaire a été renvoyée au 2 juin. Selon les informations de BFMTV, l'homme a été placé en détention provisoire. Il ne se remet pas de la mort de son fils, tué avec sa compagne. Le couple avait disparu en novembre 2022 avant que leurs corps ne soient retrouvés le 8 mars dernier. "Je n’ai plus mon enfant, je suis en train de débloquer", a expliqué Guy Trompat lors de sa comparution, ce jeudi, au tribunal, selon les propos relayés par Le Parisien.

Le père de Kevin est suspecté d’avoir cherché à recruter des détenus pour éliminer en prison les responsables du meurtre de son fils et de sa compagne, Leslie. Des vidéos circulent sur les réseaux sociaux où Guy Trompat appellerait au massacre "des cinq bâtards en prison pour Kévin et Leslie". Le 29 mars dernier, le parquet avait reçu un renseignement indiquant les intentions du prévenu. Une procédure avait alors été initiée.

Une récompense de 100 000 eurosUn fonctionnaire du pénitentiaire a confié avoir eu connaissance qu’un jeune détenu avait été approché par Guy Trompat pour “s’occuper des personnes concernées par l’affaire de son fils” en échange d’une récompense de 100 000 euros, selon les informations du Parisien. Devant le tribunal, le prévenu a assuré, ému aux larmes, ne "pas avoir proposé les 100 000 euros". L'homme a ensuite concédé aller tous les jours au cimetière "voir son fils", ce qui lui a fait "péter les plombs".

Actuellement, cinq jeunes hommes ont été mis en examen et incarcérés pour avoir participé au meurtre ou à la dissimulation des corps de Kevin et Leslie. En novembre dernier, le jeune couple a été assassiné alors qu’ils étaient invités à dîner chez un ami.

publié le 4 mai à 16h07, Orange avec 6Medias

Liens commerciaux