Le quotidien dans les prisons «perturbé» par les blocages

Le quotidien dans les prisons «perturbé» par les blocages

leparisien.fr, publié le lundi 22 janvier 2018 à 19h55

Comment fonctionnent les prisons en « service minimum » ? Explications.

Ce lundi, les gardiens de prisons restaient mobilisés pour faire entendre leurs revendications sécuritaires et salariales après l'agression de surveillants par un détenu djihadiste à Vendin-le-Vieil (Pas-de-Calais), le 11 janvier. Leur moyen de pression ? Le blocage des prisons. Alors que la ministre de la Justice doit poursuivre les négociations avec les syndicats mardi, ceux-ci appellent ainsi une nouvelle fois à une journée de mobilisation dans les 188 établissements du territoire français. Mais qu'implique leur blocage ?Selon Grégory Strzempek, secrétaire local Ufap-Unsa, à Vendin-le-Vieil, cela revient à « assurer le service minimum ». « Le fonctionnement est perturbé », précise pour sa part…

Lire la suite sur Leparisien.fr

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Le quotidien dans les prisons «perturbé» par les blocages
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]