Le gourou ostéopathe mis en examen pour abus de faiblesse et écroué

Le gourou ostéopathe mis en examen pour abus de faiblesse et écroué
Après 48 heures de garde à vue, Antonino M. a été présenté à un juge d'instruction en vue de sa mise en examen.

leparisien.fr, publié le jeudi 21 juin 2018 à 22h00

Cet homme est suspecté d'avoir escroqué des dizaines de personnes en proposant des consultations basées sur la méditation. Il aurait détourné plusieurs millions d'euros.

Pile : Antonino M. est un « écrivain ostéopathe », auteur de nombreux ouvrages sur « le bonheur perdu » et « l'enfance au plus profond de soi-même ». Face : cet homme de 56 ans, ayant un cabinet à Paris et à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), est soupçonné d'être un diabolique gourou qui profitait de la détresse de ses proies. Ses services ? Des consultations à distance, par smartphone, censées apporter le bien-être intérieur et la guérison de maladies incurables.

Ce jeudi matin, après 48 heures de garde à vue, Antonino M. a été présenté à un juge d'instruction qui l'a mis en examen pour « abus de faiblesse, escroquerie, exercice illégal de la médecine et blanchiment ». Il a été placé en détention. Deux complices présumés -son compagnon ainsi qu'une femme-, sont également suspectés d'avoir participé à sa lucrative entreprise. Ils ont été mis en examen pour blanchiment mais laissés en liberté sous contrôle judiciaire. Trois autres personnes ont été remises en liberté.

Vie luxueuse

Antonino M., qualifié de « prédateur de haut vol », aurait escroqué plus d'une cinquantaine de patients pour un préjudice évalué à plusieurs millions d'euros. Mais les enquêteurs sont certains que le bilan sera plus lourd et que d'autres victimes pourraient se déclarer : l'enquête, menée depuis plus de deux ans, par l'Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) et l'Office central pour la répression de la grande délinquance financière (OCRGDF), va s'attacher à remonter l'ensemble de sa carrière. Ses livres de comptabilité et ses comptes bancaires vont être épluchés.

« Les enquêteurs ont été surpris par son patrimoine immobilier et mobilier. Il vivait luxueusement et disposait de plusieurs maisons dans toute la France, des coffres-forts remplis d'argent liquide... », explique une source proche de l'affaire. Les perquisitions menées à Paris, Neuilly-sur-Seine et Versailles ont permis la saisie « de très nombreux scellés ».

Entre 250 et 400 euros la communication téléphonique

L'affaire démarre en 2016 lorsque l'épouse d'un patient d'Antonino M. se tourne vers la Miviludes, l'organisme chargé de prévenir les dérives sectaires. Elle explique que celui-ci est sous « l'emprise mentale » du gourou et qu'il s'endette pour des consultations de méditation.

Le tarif : entre 250 et 400 euros la simple communication téléphonique, parfois organisée en conférence avec plusieurs clients. Si bien que le pauvre homme, « faible psychologiquement », se voit forcé de contracter plusieurs petits boulots -en plus du sien- le week-end pour financer « les soins ». Un signalement est alors effectué au parquet de Paris.

Antonino M. occupait bien, à l'origine, des fonctions d'ostéopathe. Cette approche thérapeutique réglementée est fondée sur la manipulation du corps et est utilisée notamment pour soulager les maux de dos. « Mais au fil des années, il a détourné son activité principale vers des pratiques ésotériques », détaille un proche de l'enquête.

Des vidéos sur YouTube

Le quinquagénaire, au crâne rasé, à l'allure soignée et au charisme certain, se fait rapidement une renommée grâce à ses ouvrages sur le bien-être et l'introspection personnelle ainsi que ses vidéos sur YouTube. Il revendique une approche expérimentale de l'humain à travers l'enfant qui « sommeillerait » en chacun d'entre nous.

« J'ai pu, à travers cette approche, commencer à entendre des choses, percevoir des choses et considérer le parient autrement que par une théorie, par une connaissance déjà acquises ou même des vérités que l'on nous apprend à l'école. » Son site personnel est soigné sur le plan du marketing. Il bénéficie aussi de l'aide d'une psychologue qui lui apporte une clientèle.

La plupart des gains n'étaient pas déclarés

Ses victimes -en situation de vulnérabilité psychologique ou atteintes de graves maladies- sont de tous milieux sociaux, de tous sexes et sont principalement installées en région parisienne. Le prédicateur exigeait le paiement en espèces et des chèques de caution comme garantie. La plupart des gains n'étaient pas déclarés au fisc.

Contrairement à d'autres gourous, Antonino M. n'est cependant pas soupçonné d'abus sexuels. L'enquête a été complexe car les policiers ne voulaient pas éveiller l'attention de l'ostéopathe et de ses victimes : des écoutes téléphoniques ont été diligentées et des témoignages recueillis discrètement.

En garde à vue au siège de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ), l'homme a perdu de sa superbe et a été peu disert. En pleurs à plusieurs reprises, il a défendu la sincérité de sa thérapie et a affirmé ne pas comprendre ce qu'on lui reprochait.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU