Landes : l'Espagne refuse de récupérer des migrants arrêtés en France

Landes : l'Espagne refuse de récupérer des migrants arrêtés en France
Un gendarme à Arras, le 9 janvier 2014.

, publié le mardi 13 novembre 2018 à 11h48

Les autorités espagnoles estiment qu'il n'y a aucune preuve que les migrants viennent bien de la péninsule ibérique.

L'Espagne a refusé de récupérer dix-neuf migrants arrêtés lundi sur l'autoroute A63, au niveau du péage de Bénesse-Maremne, dans les Landes, rapporte Le Parisien mardi 13 novembre.


Dix-sept hommes, une femme et un adolescent de 17 ans, originaires d'Afrique de l'Ouest, on été interceptés par les douaniers alors qu'ils circulaient à bord d'un bus commercial, en direction du nord du pays. Ils ont été confiés aux gendarmes du peloton autoroutier de Castets, qui ont voulu, selon la procédure, les reconduire en Espagne.

Mais les autorités ibériques ont refusé de mettre en oeuvre la procédure de réadmission, arguant qu'il n'y avait aucune preuve que les migrants provenaient bien d'Espagne.

Les migrants ont été assignés à résidence dans les Landes, avec obligation de quitter le territoire français, à l'exception de l'adolescent, qui a été confié à l'aide sociale à l'enfance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.