La Sécu réclame un "trop-perçu" à un couple qui a perdu ses triplés lors d'une fausse couche

La Sécu réclame un "trop-perçu" à un couple qui a perdu ses triplés lors d'une fausse couche
Le logo de l'assurance maladie à Arras, le 16 juin 2017.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 17h11

Depuis la médiatisation de l'affaire, la Sécurité sociale semble vouloir assouplir sa position.

Un couple s'est vu demander le remboursement d'un "trop-perçu" par la Sécurité sociale, après avoir perdu ses triplés lors d'une fausse couche, rapporte franceinfo mercredi 17 octobre.

Fin décembre 2017, Mégane, enceinte de triplés, perd ses trois bébés après une grossesse compliquée. Elle est à 21 semaines et 6 jours de grossesse.

Un mois plus tard, elle reçoit un courrier de la Sécurité sociale qui lui demande de rembourser un "trop plein perçu" pendant sa grossesse de 845 euros.


"Quand on est enceinte de triplés, on a le droit à un congé maternité prénatal de 24 semaines, explique Mégane à franceinfo. Dès novembre, j'étais en congé maternité. Comme j'ai perdu mes bébés avant les 22 semaines fixées par l'OMS pour considérer les naissances comme viables, la Sécu a requalifié mon congé maternité en arrêt maladie."

Face à cette demande, le couple dépose un recours, mais la Sécu ne veut rien entendre. Mégane se tourne alors vers le tribunal des affaires de sécurité sociale. L'audience prévue le 11 octobre avait été reportée, car le couple a décidé entre-temps de prendre un avocat.

Cependant, la médiatisation de l'affaire semble avoir permis d'assouplir la position de la Sécu. "Mardi soir, la directrice adjointe de la Sécurité sociale m'a appelée, indique Mégane. Elle s'est excusé du manque d'humanité et m'a proposé une médiation."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.