La mère de l'enfant décédé après avoir mangé une crêpe témoigne

La mère de l'enfant décédé après avoir mangé une crêpe témoigne
Les secours n'ont pas pu réanimer l'enfant.
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 02 avril 2018 à 12h00

Jadhen, un petit garçon de 6 ans, allergique aux produits laitiers, est mort jeudi 29 mars à Limas (Rhône) après avoir mangé une crêpe lors du carnaval de son école.



Jeudi dernier, un peu après 16 heures, la maman de Jadhen vient récupérer son enfant à la sortie de l'école et constate que ce dernier ne va pas bien. Lors du carnaval de son école, le petit garçon a mangé une crêpe, alors qu'il est allergique au lait : "Sur la route de l'école, il n'était pas bien.

Il m'a dit 'Maman, je ne me sens pas bien, j'ai envie de vomir'. Il m'a dit 'Maman, je n'en peux plus'. Je l'ai porté, j'ai croisé des gens, j'ai demandé un téléphone à des filles pour appeler les pompiers", a raconté sa mère, Marie-Anaëlle, à BFMTV.

Mais les secours n'ont pas réussi à ranimer le garçon de 6 ans. Selon l'autopsie, réalisée le lendemain du drame, l'enfant est décédé d'un choc anaphylactique, une réaction allergique violente et immédiate.

"Même les parents d'élèves étaient au courant que mon fils était allergique au lait"
Un drame qui aurait pu être éviter selon les parents de Jadhen qui expliquent que l'allergie de l'écolier était connue de l'équipe pédagogique : ""Ça fait trois ans qu'il est dans cette école : petite section, moyenne section, tout le monde était au courant. Même les parents d'élèves étaient au courant que mon fils était allergique au lait", explique la mère de Jadhen.

Le papa du petit garçon s'était déjà exprimé sur France Info samedi et avait dénoncé une "erreur" et critiqué le "manque de jugeote" de l'enseignante : "Ils sont tous au courant pour l'allergie au lait de vache et ce qu'il fallait faire en cas d'urgence". Le procureur de Villefranche-sur-Saône a affirmé que le "régime alimentaire (de l'enfant) était connu" du personnel éducatif et que "c'est la maîtresse qui a proposé la crêpe à l'enfant".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.